Vannes

Bassin - Port de VannesCrédit photo : OT Vannes Golfe du Morbihan

Vannes, la cité des Vénètes, est la clef de voûte du golfe du Morbihan. Idéale pour partir à la découverte d’une mer intérieure unique au monde dont les méandres des chenaux sillonnent entre un chapelet d’îles et d’îlots plus beaux et plus secrets les uns que les autres.


Pourquoi faire escale ?

La petite mer

Cette mer intérieure coupée de l’océan par la presqu’île de Rhuys, qui ne s’ouvre sur l’océan que par un étroit passage, est parsemée d’embûches pour le navigateur néophyte. Près de 300 îles et îlots dont seule une trentaine est habitée : île d'Arz, île de Gavrinis, Île Berder, Île-aux-Moines, font le jeu des courants. Gare alors au flux et au jusant pour qui s’aventure entre les îles, dans le dédale de chenaux, à la découverte d’un écosystème unique où près de 150 000 oiseaux nichent parmi les milliers d’hectares de rochers, de plages, d’herbiers et de salines.

Retour au néolithique

Cairn ou tumulus, mégalithes, menhirs et dolmens sont dispersés de Locmariaquer à Arzon, en passant par l’Île-aux-Moines, l’île de Gavrinis ou l’îlot d’Er Lannic. La visite du golfe a indéniablement un accent préhistorique très prononcé. Pour qui se passionne alors pour ces étonnantes constructions granitiques, assemblages souvent encore énigmatiques de pierres de toutes tailles, les îlots du golfe sont un terrain de jeu et de découvertes exceptionnelles.

Une ville d’art et d’histoire

Vannes, ou cité des Vénètes du nom de ce peuple soumis par les légions conquérantes de César en 56 avant J.C, peut s’enorgueillir de posséder un cœur historique parfaitement préservé où de magnifiques demeures du Moyen Âge à pans de bois se pressent autour de la cathédrale Saint-Pierre. Ville-musée, riche d’un patrimoine exceptionnel, Vannes est cependant inscrite dans son temps avec un port de plaisance moderne et dynamique ancré à une encablure du centre historique.

Escapade sympa

L’île de Berder est l’une des rares îles du golfe accessible à pied à marée basse. Le mieux est alors de s’y laisser enfermer le temps d’une marée et de profiter alors pleinement du bonheur de la vie insulaire. Étonnamment boisée, l’île semble recouverte d’une végétation de type méditerranéenne peu commune dans la région. Une fois sur place, il ne faut pas manquer d’aller observer depuis les rochers du sud de l’île le puissant courant de la Jument, placé au deuxième rang européen pour sa force.

Mouillage le plus agréable

Le mouillage de l’île Ilur est bien abrité des vents de secteur est, mais gare à sa grande fréquentation l’été et au caillou au nord de la plage. Ilur concentre, sur ses 37 hectares, tous les paysages du golfe. Aux prairies naturelles se succèdent les bosquets de conifères, mais aussi les vasières, les marais littoraux, les cordons dunaires et même de petites falaises. Une diversité de milieux qui va de pair avec une faune et une flore abondantes et préservées. Le charme d’Ilur est décuplé depuis que l’intégralité des constructions du hameau - maisons, four à pain et chapelle - a été rénovée.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Dictionnaire du golfe du Morbihan, François de Beaulieu, éditions Le Télégramme.
La mer intérieure abordée d’une manière originale par petits bouts. Un ouvrage comptant autant d’articles sur l’histoire, les légendes, les personnalités locales qu’il y a d’îlets dispersés dans le golfe du Morbihan.

Le golfe du Morbihan, Adrien Regent, La découvrance.
L’auteur nous entraîne à sa suite dans les rues de Vannes à la recherche des monuments qu’il décrit avec passion et précision avant de s’engager dans le golfe, de la presqu’île de Rhuys aux îles intérieures.

Écouter

Mélaine Favennec, Morbihan, 1999
Ode au Golfe du Morbihan et ses îles.

Nolwenn Leroy, Bretonne, 2010
La plus moderne et la plus pop des chanteuses bretonnes revisite les grands classiques de la musique celtique.

Regarder

Mon oncle d’Amérique (1980) d’Alain Resnais avec Roger Pierre, Nicole Garcia et Gérard Depardieu
Le professeur Laborit part de l’exemple de trois destinées pour illustrer ses théories scientifiques sur le comportement humain.
Ce film marque le retour d’Alain Resnais dans sa Bretagne natale. L’île que l’on voit dans le film est une de celles où, enfant, le cinéaste allait se promener en canot en cachette alors que ses parents le lui interdisaient.

Chouans ! (1988) de Philippe de Broca avec Philippe Noiret, Sophie Marceau et Lambert Wilson
Adaptation du roman d’Honoré de Balzac qui conte l’histoire d’une famille noble lors des grandes révoltes Chouannes des campagnes vendéennes et bretonnes.

Les clés du paradis (1991) de Philippe de Broca avec Gérard Jugnot et Pierre Arditi.
Deux frères échangent leur vie, l’une parisienne l’autre bretonne, l’une trépidante, l’autre bercée par une certaine monotonie.

Déguster

L’huître du golfe est, avec une récolte annuelle de près de 10 000 tonnes, un best-seller morbihannais.
La spécialité locale est l’huître Belon, une huître plate à l’origine sauvage qui revient en force après avoir manqué de disparaître dans les années 90.
Qu’elle grandisse à Belon, Cancale ou en baie de Quiberon, l’huître plate est toujours native du golfe du Morbihan où est produit son naissain.

Se restaurer

Le Roscanvec

Au cœur du quartier historique, cet établissement fait le pari de la gastronomie et du design, le tout dans un cadre très traditionnel empreint de l’histoire de la ville.
Tél. : 02 97 47 15 96

La Gourmandière

À la sortie de la ville, cette ancienne longère typiquement bretonne s’anime de deux ambiances, l’une gourmande, l’autre gastronomique.
Tél. : 02 97 47 16 13

Le K19

A deux pas du centre-ville, profitez d’une ambiance conviviale et d’une cuisine du marché, dans un esprit bistrot.
Tél. : 02 97 61 50 90

Dormir

Le Parc er Gréo

Situé à Arradon, ce charmant petit hôtel, doté d’un espace détente, est aux pieds des sentiers côtiers du golf, lové entre mer et campagne.
Tél. : 02 97 44 73 03

Maison de la Garenne

Proche du centre historique de la cité, cet établissement compte quatre chambres d’hôtes qualitatives installées à l’étage d’une belle demeure bourgeoise avec vue sur un jardin clos et les remparts de Vannes.
Tél. : 02 97 67 00 31

Le San Francisco

Situé sur l’Île-aux-Moines, les huit chambres flambant neuves de cet hôtel portent toutes le nom d’une île du golfe... On est bien loin du Golden Bridge, mais le charme du lieu réside dans son authenticité. Restaurant et terrasse panoramique.
Tél. : 02 97 26 31 52

Que faire ?

L’aquarium

Richement doté, l’aquarium de Vannes concentre tous ses efforts sur la présentation des trois écosystèmes bien distincts : celui du golfe bien entendu, mais aussi ceux de la mer rouge et du fleuve Amazone.
Tél. : 02 97 40 67 40

Pêcher

À bord d’un doris, embarcation en bois à fond plat, partez depuis Port-Blanc ou l’Île-aux-Moines pour une initiation à la pêche aux leurres avec votre guide de pêche professionnel, Philippe Sirop.
Tél. : 06 70 02 10 49

Marcher

Les sentiers littoraux ne manquent pas dans le golfe et sont, en dehors de la navigation, l’un des meilleurs moyens d’observer la richesse ornithologique du golf du Morbihan.
Depuis Larmor-Baden, vous pouvez rejoindre Mériadec, dont la petite chapelle vaut le coup d’œil, ou encore les anciens marais salants de Pen en Toul qui sont devenus le refuge d’une multitude d’oiseaux.

Golf

Sur la presqu’île de Rhuys, entre l’océan et la petite mer, le golf 18 trous de Rhuys-Kerver bénéficie d’un emplacement exceptionnel au cœur de la réserve ornithologique, le long d’une longue plage de sable fin.
Tél. : 02 97 45 30 09

Musiques

Le festival international "Jazz à Vannes" est un passage obligé pour tous les passionnés de jazz. Durant cinq jours, les meilleurs artistes se retrouvent sur trois scènes distinctes au cœur de la ville. Plus d'informations sur : www.jazzavannes.fr
Tél. : 02 97 01 62 44



Recevez la newsletter tous les jeudis