Porto Cervo

Porto CervoCrédit photo : Agustino Picture Library

Marina officielle de la Jet-set italienne, Porto Cervo est la porte d’entrée ultra tendance d’une île à la beauté sauvage et primitive, offrant un étonnant contraste entre la sophistication d’installations contemporaines et la simplicité d’une nature indomptée.


Pourquoi faire escale ?

Un arrière-pays intemporel

Une forêt de chênes-lièges, des bosquets d’oliviers centenaires, des buissons de myrtes, un berger et son troupeau de moutons…, la scène paraît construite de toutes pièces pour les besoins d’une carte postale et pourtant, c’est bel et bien l’image qui s’offre aux touristes une fois engagés dans l’arrière-pays. On est loin alors de la marée touristique qui envahit chaque été un littoral, resté malgré tout sauvage. S’engager donc depuis les plages et les criques aux eaux limpides, bordées d’oliveraies ou immergées dans le maquis, sur l’une des routes sardes conduit à coup sûr à un village perché, voire à une superbe église romane.

Clubbing sauvage

Ou plutôt immergé dans une nature vierge ! On est alors très éloigné de l’industrie du clubbing développée sur l’île espagnole d’Ibiza. Ici en Sardaigne, si les clubs ultra-branchés sont légion, ils sont tous disséminés dans les environs de la ville, au cœur du maquis ou au bord des plages. Environnement exceptionnel pour soirée dansante tout aussi unique, au son des mix des meilleurs DJ du moment.

Un village pensé pour la jet-set

Hameau de la commune d’Arzachena sur la magnifique côte Smeralda, Porto Cervo est un village-marina entièrement pensé et dessiné dans les années 1960 par le célèbre architecte-designer italien Luigi Vietti, ensemble immobilier créé à l’initiative du prince milliardaire Karim Aga Khan IV. Porto Cervo se partage ainsi entre une marina pouvant accueillir les plus grands yachts privés du bassin méditerranéen et un village, alignement de résidences privées, de boutiques et d’hôtels luxueux.

Escapade sympa

Le Trimero Verde, ce petit train vert permet une étonnante incursion au cœur de la Sardaine. La ligne allant de Palau au nord de Porto Cervo à Sassari, appelée la ligne des deux mers, traverse l’île d’Est en Ouest. Elle permet, avec viaducs et tunnels, de découvrir la diversité des paysages sardes entre plaines, collines et montagnes.

Mouillage le plus agréable

Les mouillages ne manquent pas dans l’archipel de la Maddalena, au nord de Porto Cervo. Composé de cinq îles principales et de dizaines d’îlots rocheux en granit sculptés par le vent et la pluie, l’archipel est élevé au rang de parc Marin. Attention, le mouillage dans ses eaux turquoises est soumis à une taxe. Sur l’île de Caprera, la Cala Coticcio, divisée en deux anses escarpées au fond desquelles s’étirent deux petites plages désertes, est sans aucun doute l’un des plus beaux mouillages de l’archipel.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Le mal de pierre, Milena Agus, Liana Levi, 2007. Dans une Sardaigne touchée par les affres de la Seconde Guerre mondiale, l’héroïne, déjà considérée à 30 ans comme une vieille fille par les siens, finit par faire un mariage de raison. Elle trouvera cependant l’amour sur le continent, lors d’une cure thermale destinée à la guérir de calculs rénaux, son mal de pierre.
Roseaux au vent, Grazzia Deleddo, Mondadori, 1913. On retrouve dans le plus populaire des romans de l’auteur sarde l’influence du Verismo, ce mouvement tendant à la fois au romantisme, mais aussi à la description de la réalité des gens pauvres. Prix Nobel de littérature en 1926.
Mémoire du vide, Marcelo Fois, éd. Du Seuil, 2008. Maître du polar et référence dans la littérature italienne, c’est dans sa Sardaigne natale que s’inscrivent ses romans. Dans celui-ci, on suit l’histoire torturée de Samuel Stocchino, fils de berger, qui fut le plus redoutable bandit sarde du siècle dernier.

Écouter

Rimundu Congiu, Sadegna : oliena -in ammentu de Antoni Mereu (Canto a tenore), 2001. Le canto a tenore est un chant pastoral sarde exécuté par un groupe de quatre hommes, inscrit sur la liste des chefs-d’œuvre du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco en 2008. Ike Therry, 50 deluxe Marina di Porto cervo, 2010. Compilation de titres mêlant ambiances latines, jazz et électro, caractéristiques des nuits dansantes de Porto Cervo.
Fly Project, Fashion Lounge Porto Cervo, 2011. Ambiance lounge pour cet album regroupant des titres easy listenig et dance.

Regarder

Sonetaula (2008) de Salvatore Mereu, avec Francesco Falchetto et Manuela Martelli. Sonetaula, un jeune berger, privé de son père injustement emprisonné, prend le maquis à 18 ans et, pour satisfaire sa vengeance, choisit la liberté et la vie de bandit.
Les bronzés 3 (2006) de Patrice Leconte et l’ancienne bande d’acteurs du Splendid. La célèbre bande de copains se retrouve 27 ans plus tard en Sardaigne dans un hôtel dont Popeye est le gérant.
L’espion qui m’aimait (1977) de Lewis Gilbert avec Roger Moor et Barbara Bach. De nombreuses scènes de ce James Bond dont l’action se déroule en grande partie sur et sous l’eau ont été filmées en Sardaigne.

Déguster

Le Pecora Stufata est une daube de gigot de mouton au vin sarde. Désossée et farcie d’ail et de persil avant d’être enveloppée dans du jambon, la viande est cuite en cocotte avec du vin et des légumes. Un met familial et convivial. Les petits appétits lui préféreront sans doute les plats de la mer ou mieux encore la fameuse langouste d’Alghro, considérée comme l’une des meilleures au monde. Elle sera servie le plus simplement du monde, cuite à l’eau, coupée en deux et assaisonnée avec de l’huile et du citron.

Se restaurer

Gianni Pedrinelli

Cartes gastronomiques et service digne des plus grands établissements internationaux.
Tél. : + 39 0789 924 36 

Il Pescator

Dégustation de fruits de mer sur une terrasse à fleur d’eau, devenue une adresse emblématique de la Costa Smeralda.
Tél. : +39 0789 931 624

Dormir

Cala di Volpe

Sans aucun doute l’hôtel le plus connu de la station balnéaire, disposant d’un emplacement idyllique et doté d’une plage privée de sable blanc.
Tél. : +39 0789 976 111

Balocco

Sur les hauteurs de la ville, établissement somptueux dans un écrin de verdure.
Tél. : +39 0789 915 55

Stazzo Lu Ciaccaru

Hôtel de charme, installé en retrait de la côte dans une ancienne ferme sarde.
Tél. : (+39) 0789 844 001

Que faire ?

Plongée

Depuis Palau, un choix de plus de 40 sites de plongée à travers l’archipel de la Maddalena où reposent de nombreuses épaves romaines.
Tél. : +39 0789 709 058

Golf

Le Pevero Golf Club, parcours de 18 trous, est l’un des plus anciens parcours de l’île, idéalement placé en bord de mer.
Tél. : +39 0789 96572

Archéologie

Visite de nombreux sites d’exception autour et à partir de la ville d’Arzachena.
Tél. : +39 340 820 9749

Nautisme

Assister à la Maxi yacht Rolex Cup, qui rassemble chaque année en septembre les plus belles unités à voiles de Méditerranée.

Club

Au Pepero, l’un des plus chics de l’île.
Tél.:+39 0789 924 43

Voile

Cours de voile en collaboration avec le yacht-club et la Scuola Di Vela.
Tél. : +39 0789 997 69

Excursion

Au choix, excursions en quad dans l’arrière-pays ou en vedette vers l’archipel de la Maddalena.
Tél. : +39 0347 269 58 23



Recevez la newsletter tous les jeudis