Lisbonne

Lisbonne et le pont du 25[insec]avril, suspendu au-dessus du TageCrédit photo : Sous licence creative commons peuplier

Laissez-vous entrainer par l’atmosphère calme et décontractée de cette capitale maritime et historique aux charmes ibériques.


Pourquoi faire escale ?

Différents quartiers pour différentes ambiances

Lisbonne est faite de collines qui forment différents quartiers, ayant chacun une âme et une ambiance particulière. Ainsi, le Baixa est le coin commercial idéal pour le shopping. Le Bairro Alto, quant-à-lui, est le lieu des loisirs nocturnes : bars dansants, restaurants, boîtes de nuit... De son belvédère la vue est magnifique. Le Chiado est le quartier chic du vieux Lisbonne, alors que l’Alfama est plus populaire avec ses rues étroites, ses passages voûtés et ses petits patios. Il est le berceau du fado. Le Belém, avec sa tour et son monastère des Hiéronymites du XVème siècle, est le quartier le plus en bord de mer. Le Rossio est le cœur historique de la ville. Enfin le Gracia est sans doute le lieu le moins touristique, mais le plus authentique.

Le Tage : porte d’entrée de l’Océan

Lisbonne domine le Tage qui s’ouvre ensuite sur l’Océan Atlantique. Le fleuve a longtemps rythmé la ville, en tant que moteur de son activité commerciale. La culture lisboète est alors très empreinte de cette activité maritime. Aujourd’hui, on compte trois espaces portuaires. La Marina Parque de Nacoes (parc des Nations), est idéale pour la plaisance avec ses 602 postes d’amarrage et de nombreux équipements. Le Parc des Nations célèbre l’union du fleuve et de la ville avec sa zone de bars et restaurants, son esplanade dédiée aux concerts et aux autres rassemblements. Le port du Belém est le vieux port d’où partaient les navigateurs tels que Vasco de Gama (dont un pont porte son nom). Un musée de la Marine s’y tient avec des maquettes de bateaux dont les fameuses caravelles.

Visiter les siècles passés

De nombreux monuments historiques ont survécu aux grands tremblements de terre de 1755, ils forment les vestiges d’un passé où différentes civilisations ont laissé des empreintes. Le château de Saint-George en est le principal témoin : ces premières fondations remontent au temps des Romains en l’an II avant Jésus-Christ, puis les Wisigoths l’ont entretenu avant que Lisbonne ne tombe aux mains des Maures durant la domination islamique d’où l’abondance des azujelos. Le quartier du Belém est, quant-à-lui, emblématique du XVème siècle, temps des grandes découvertes avec sa tour d’observation et son monument aux découvertes qui montre les explorateurs tournés vers l’horizon marin. Capitale de la culture en 1994 puis organisatrice de l’exposition universelle en 1998, la ville a su se relever de l’Estado Novo qu’avait instauré Salazar.

Escapade sympa

Lisbonne compte de nombreux parcs et coins de verdure où il fait bon se promener lors des chaleurs estivales. Le Parc Edouard VII est le plus impressionnant avec ses 26 hectares. En plein cœur de la ville, ce jardin à la française vous invite dans un autre monde. Un grand complexe sportif s’y trouve et l’on peut admirer son mur couvert d’azujelos, fameux carreaux de faïence typique de l’architecture lisboète. Un petit lac orne le parc ainsi qu’un belvédère, d’où vous aurez une vue admirable sur la ville. Une serre ouvre ses portes aux promeneurs qui peuvent alors découvrir une forêt de fleurs et de plantes tropicales ainsi qu’une salle des cactus. Le jardin botanique avec sa grande allée de palmiers clôture parfaitement la marche.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Les Mystères de Lisbonne (1854) de Camilo CasteloBranco. L’auteur est un grand nom de la littérature portugaise, le Balzac lisboète si l’on peut dire. Cet ouvrage n’est pas le plus connu, mais il est parfait pour se plonger dans l’ambiance du Lisbonne du XXème siècle en suivant l’histoire d’un orphelin nommé Joao.

Lisbonne (1925) de Fernando Pessao. Sans doute le plus célèbre des poètes portugais du XXème siècle. Pessao signe ici un guide touristique d’une poésie incroyable qui rend hommage à sa ville bien aimée.

Les Amants du Tage (1968) de Joseph Kessel. A Lisbonne un chauffeur de taxi rencontre une femme nommée Katleen. Leur point commun : ils ont assassiné leurs époux.

Écouter

Impossible de parler de musique au Portugal sans penser au fado, chant mélancolique accompagné d’instruments à cordes pincées. Amalia Rodriguez, la "Reine du Fado" est la référence en la matière, elle a parcouru le monde entier pour faire découvrir ce chant portugais plein de "spleen".

Madredeus est un groupe portugais qui mélange folk, fado et classique pour le bonheur de vos oreilles. Il est l’auteur de la bande original du film Lisbon Story (voir ci-dessous) que l’on retrouve dans l’album Ainda.Dans

Lisboa,
Charles Aznavour montre parfaitement les sentiments ambigus qui flottent dans l’air de la ville : à la fois un attachement fort à cette capitale historique et en même temps une perpétuelle nostalgie, voire une certaine angoisse.

Regarder

Lisbon Story (1994) de Wim Wenders avec Philip Winter et Friedrich Monroe. Mélange de road-movie, de documentaire et de comédie musicale, Lisbonne y est belle et vraie.

Mourir comme un homme (2009) de Joao Pedro Rodriguez avec Fernando Santos et Alexander David. Sélection officielle du Festival de Cannes 2009. Tonia est une transexuelle en fin de carrière qui ne sait plus vraiment où elle en est. On aperçoit un côté moins touristique du Barria Alto mais on reconnaît bien le quartier Baixa.

Capitaines d’Avril (2000) de et avec Maria de Medeiros. Avril 1974, le gouvernement dictatorial mis en place par Salazar est renversé : c’est la fameuse Révolution des Œillets. Le film revient sur ce mois qui a changé l’histoire du Portugal.

Déguster

Venez avec de l’appétit à Lisbonne car la ville présente de nombreuses spécialités et les assiettes des restaurants sont souvent bien garnies. Vous n’échapperez pas aux poissons, les plus servis étant l’espadon, la sole, la lotte...et la morue, grande spécialité de la ville. On dit qu’il existe près de 365 façons différentes de la cuisiner. Pour les gourmands, les lisboètes sont friands des "pasteis" de Belém, tartelettes à la crème pâtissière onctueuse et saupoudrée de cannelle. En dessert ou au goûter, vous succomberez. Le vin mais également les alcools forts sont très appréciés des habitants.

Se restaurer

Claras Em Castelo

A deux pas du Château Saint-Georges, ce couple franco-portugais vous accueille comme des amis. Madame prépare les plats avec des produits du pays dont elle ne se lasse pas de parler, tandis que son mari, breton d’origine, fait le service tout en vous conseillant pour la suite de votre séjour.
Tél. : +351 218 853 071

100 Maneiras

Dans l’ambiance typique du Bairro Alto, ce petit restaurant vous sert une cuisine grandiose. La sympathie et l’écoute du service vous mettra à l’aise dès votre entrée. N’oubliez pas de réserver.
Tél. : +351 910 307 575

Tasca de Leandro

Les tascas sont des petites salles avec des tables collées et une cuisine portugaise sans chichis, idéal pour les rencontres ou les repas entre amis. Si cette ambiance "cantine" vous effraie, le Tasca de Leandro allie parfaitement cette joyeuse atmosphère, ainsi qu’un décor plus sophistiqué et de la musique pendant le diner.
Tél. : +351 217 262 121

Dormir

Avenida Palace

Luxueux et élégant, cet hôtel 5 étoiles est également très bien situé à mi-chemin entre le quartier du Bairro Alto et celui du Chiado.
Tél. : +351 213 218 100

Aviz

Peut-être le plus légendaire des hôtels portugais, il a reçu Eva Peron, Franck Sinatra et bien d’autres. Le petit déjeuner y est excellent.
Tél. : +351 291 724 313

Olissipo Lapa Palace

Certes plus éloigné du centre historique que les deux hôtels précédents, cet établissement est face à la mer, avec un vaste jardin arboré. Ce panorama exceptionnel et un luxe incontestable.
Tél. : +351 213 949 494

Que faire ?

Tourada

C’est la corrida portugaise, à la différence de la tradition espagnole, ici l’animal n’est pas tué et l’homme est à cheval. Spectacle étonnant. A voir au Campo Pequeno.

Feira Internacional

Grand marché où l’on trouve toutes sortes de produits portugais issus de différentes régions. Il est situé sur les bords du Tage.

Musée des Carrosses

Situé dans le quartier du Belém, ce très beau musée charmera petits et grands.
Tél. : +351 213 610 850

Assister à un match de football

Ce sport fait partie intégrante de la vie des lisboètes qui suivent tous les championnats. Allez au stade Estadio da Luz lorsque le Benfica (équipe de Lisbonne) joue, vous comprendrez l’importance du football pour la population. Le spectacle est davantage dans les gradins que sur la pelouse.

Lux Fragil

Le soir, le quartier du Bairro Alto regorge de boîtes de nuit et de salles de concert, l’ambiance dans l’Avenida 24 de Julho est folle et colorée. Si vous ne savez que choisir, le Lux Fragil est la discothèque électro de John Malkovich.

Fêtes populaires

En juin, le quartier de l’Alfama se transforme en grande fête : des fleurs surgissent de partout, des stands vendent des sardines grillées, la musique rythme les rues et des feux d’artifices sont organisés.



Recevez la newsletter tous les jeudis