Île de Ré

Ile de RéCrédit photo : Lesley Williamson

Superbe île de Charente maritime, l''île de Ré, surnommée Ré la Blanche, a su préserver son authenticité et le respect de ses traditions, gardant une identité singulière, synonyme d'art de vivre. Longue de trente kilomètres sur cinq de large, elle offre des paysages variés, rythmés par de charmants villages, des vignes, des forêts et des marais salants, bordés par de jolies plages de sable fin. Vous apprécierez le charme de La Flotte ou d'Ars en Ré ou le port animé de Saint Martin, avec sa citadelle Vauban. Pour une vue imprenable, rendez-vous au Phare des Baleines. L'ïle de Ré est aussi le paradis des cyclistes : vous pourrez explorer l'île à vélo, en toute liberté, le nez au vent et en dehors du temps.


Pourquoi faire escale ?

Au rythme du vélo

Plus de cent kilomètres de pistes cyclables jalonnent l'île, et permettent ainsi de découvrir sa faune et sa flore : pinèdes, plans de vignes à l'est, marais salants à l'ouest ou encore différentes réserves naturelles.
Un cadre préservé, une vraie rupture avec le quotidien, un art de vivre limitant son impact sur l’environnement, l’Île de Ré à vélo est un rituel presque obligé et une expérience délicieuse.
Le réseau des itinéraires cyclables de l’Île de Ré est dense. Il permet de traverser l’île d’Est en Ouest, et du Nord au Sud. Une carte des pistes cyclables, des loueurs de vélo et des itinéraires variés est disponible sur place.

Des paysages de carte postale

Champs, vignes, marais, plages, dunes, forêts, roses trémières, venelles blanches et ports de plaisance font l’identité de ce territoire resté authentique.
Avec près de 80% de son territoire considéré comme inconstructible, le charme de l’Île de Ré réside dans son environnement préservé, les rhétais étant soucieux de la protection de leur patrimoine naturel et culturel.

Gastronomie et terroir

Lors de votre séjour, une balade matinale au marché s’impose pour découvrir les nombreuses spécialités de l’île. Le marché du Bois-plage est le plus grand marché de l’île. Vous y trouverez le sel et la fleur de sel récoltés dans les marais salants à proximité, ainsi que la salicorne, ou haricot de la mer. Cette plante "sauvage" pousse dans les marais salés et est commercialisée le plus souvent en conserve. Le produit se déguste en salade, notamment sur des tomates l’été. La pomme de terre fait aussi la fierté de la trentaine de producteurs présents sur l’île puisque ce précieux tubercule bénéficie d’une appellation d‘origine protégée.

Escapade sympa

La Flotte
Un des plus anciens villages de l’île. La Flotte, c’est une escale incontournable et un charmant port de plaisance. La beauté des lieux et l’accueil chaleureux des restaurants ou des bistrots qui ornent les quais, font de cet endroit un havre de paix incontestable… Classé comme plus beau village de France, son labyrinthe de venelles fleuries et de petites maisons typiques de l’île opèrent leur charme.

Le banc des Bûcherons
Véritable attraction naturelle de l’île, le banc du Bûcheron est une longue langue de sable découverte à marée basse aux alentours de la plage de Trousse Chemise aux Portes en Ré dans le nord de l’île. Le banc est accessible à pied et comble du chic, certains plaisanciers mouillent à proximité du banc du Bûcheron afin de s'y établir pour un pique-nique.

Mouillage le plus agréable

Le port de Saint Martin de Ré
La capitale historique de l’Île de Ré est un site incontournable de visite. Saint-Martin-de-Ré est une petite ville fortifiée par Vauban située sur la côte Nord de l'Île de Ré, face au Pertuis breton et possède un très beau patrimoine architectural, notamment ses monuments Vauban. Sa citadelle, son corps de garde et son enceinte ont été édifié entre 1681 et 1685 par le maréchal Vauban, ingénieur, architecte militaire et urbaniste du roi Louis XIV.
La magnifique étoile de fortification destinée à abriter la population en cas d’invasion ennemie de 14 km de long est inscrite au Patrimoine Mondiale de l’UNESCO depuis 2008. La citadelle fut un lieu de rassemblement des prisonniers avant leur départ en Guyane et en Nouvelle-Calédonie, et fut transformée en prison au 19è siècle.
En escale dans le vieux centre de Saint-Martin, ne manquez pas de vous perdre dans ses venelles typiques charmantes et fleuries, de jeter un œil à l'hôtel de Clerjotte, actuel musée Ernest Cognacq, de flâner sur le vieux port et d’admirer la vue panoramique splendide du clocher de l’église du 15è siècle.

Le port d’Ars-en-Ré
Bien reconnaissable de loin à son clocher noir et blanc (église Saint-Étienne) qui servait jadis d'amer pour les pêcheurs (un repère sur la terre), Ars-en-Ré est l'un des villages favoris des visiteurs. Le village fait partie des plus beaux villages de France. A noter qu'Ars est le port de plaisance le plus important de l'Île de Ré, situé au fond du fier d'Ars, l'on n'y accède par un chenal traversant les marais salants.
Il y a en fait deux ports à Ars, tous deux à flot, l'un au bout du chenal et l'autre à l'entrée. Entouré de part et d’autre par la mer et les marais salants, les cultures maraîchères et les vignes, Ars-en-Ré possède un charme incontestable, alliant simplicité et élégance et offre la possibilité de faire de très belles balades à pied ou en vélo. Les rues, venelles fleuries et maisons, charmantes et pittoresques, contribuent au visage traditionnel d'Ars-en-Ré. Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l'écosystème des marais salants, un éco-musée les attends en plein cœur des marais, à deux kilomètres à peine d'Ars.

Plonger dans l'ambiance

Écouter

L'île de Ré a marqué de nombreux artistes :
Claude Nougaro, qui emmenait son amour aux Portes, a composé L'ile de Ré., titre extrait de l'Album Tu verras, disponible en CD ou en téléchargement MP3.
Charles Aznavour se rappelle des amours nostalgiques avec Le Bois de Trousse-Chemise (1962) un hommage à ce bois charmant adossé à l'océan, tout au bout de l'île.

Regarder

Les Choses de la vie (1970) de Claude Sautet, a été partiellement tourné à l'Île de Ré. Avec Michel Piccoli, Romy Schneider et Lea Massari.
Vive la sociale ! (1983) de Gérard Mordillat, avec François Cluzet, Robin Renucci, et Élizabeth Bourgine.

Déguster

L'Île de Ré dispose d'une agriculture variée et d'une saliculture qui produit le sel des marais salants réputés de l'île. La pomme de terre grenaille AOP à chair tendre, légèrement sucrée, occupe une place de choix.
De nombreuses ressources sont issues de l'océan. N’oubliez pas de dégustez des huîtres : de nombreux ostréiculteurs proposent des dégustations au bord de l’eau. Incontournables, elles grandissent en pleine mer et surprennent par leur parfum d'océan et leur subtil arôme de noisette qui explosera en bouche.
Vous vous délecterez du corail frais et iodé des oursins élevés dans l’Oursine de Ré, unique élevage d’oursins en Europe.
Très réputés aussi, la crevette impériale ou l'ormeau, surnommé la truffe des mers.
Enfin la salicorne des marais salants, surnommée haricot de mer, ressemble à une algue, alors qu'il s'agit d'un légume ancien qui apprécie les lagunes d'eau salée. On la déguste cuite à la vapeur ou revenue à la poêle.
Producteur de Salicorne - Matthieu Du Portal, tél 06 09 52 36 32
Les vignes aux grains gorgés de soleil et d'embruns, se transformeront en vins tranquilles ou pétillants, pineau ou cognac, au gré des cépages. La mise en bouteille s'effectue sous la même signature des Vignerons de l'ïle de Ré.

Se restaurer

L'Ecailler

Restaurant de poissons
Quai Sénac, La Flotte, tél. 05 46 01 33 37

Les Embruns

Ce bistrot gourmand propose une carte savoureuse au fil des saisons dans un cadre intime et typiquement rétais.
6 Rue Chay Morin, Saint-Martin-de-Ré, tél. 05 46 66 46 31

Dormir

La Flotte en Ré : Hôtel Le Richelieu, 5*

Situé dans la baie de La Flote en Ré, au nord de l'île, cet hôtel propose des chambres élégantes et très confortables. Il se trouve à proximité du port et de la plage et dispose d'une piscine extérieure, ainsi que d'un restaurant gastronomique.
Avenue de la Plage, La Flotte, tél. 05 46 09 60 70

Saint Martin de Ré : La Baronnie Hôtel & Spa, 4*

Cet hôtel très agréable et élégant, entouré d'un parc, propose des chambres spacieuses et calmes à quelques minutes du port et du centre de Saint-Martin. 17 rue Baron de Chantal, Saint-Martin-de-Ré, tél. 05 46 09 21 29.

Saint Martin de Ré : Villa Clarisse , 4*

Situé dans un hôtel particulier du 18ème siècle, cet établissement entouré d'un parc, se trouve dans le centre, à proximité du port et du centre ville. Il propose des chambres contemporaines, spacieuses et raffinées. 5 Rue du Général Lapasset, Saint-Martin-de-Ré, tél. 05 46 68 43 00

Que faire ?

Les marais salants

De nombreux marais salants parsèment l’Île de Ré. Une faune sauvage rare trouve ainsi refuge dans un espace aménagé et exploité par l’homme. Sur l'Île de Ré, les sauniers récoltent le sel l’été après plusieurs jours de soleil d’affilée, mais la récolte constitue l'aboutissement d'une année de travail rythmée par les saisons. Un soleil généreux et des brises marines estivales confèrent à l'Île de Ré un climat propice à la récolte du sel. La production de sel est la principale activité agricole exercée sur les marais de l’Île de Ré, ce qui la place au 2e rang, après Guérande, des sites de production de sel marin récolté manuellement. La coopérative d’Ars-en-Ré, vous permettra d’acheter le sel.
Ecomusée du Marais Salant, route de La Passe, Loix en Ré, tél. 05 46 29 06 77

Le Phare des Baleines

Incontournable, et toujours en activité, le phare des baleines sur la pointe ouest de l’île accueille chaque année de nombreux visiteurs qui gravissent les 257 marches pour admirer la vue sur toute la côte. A ne pas manquer non plus, au pied dudit phare, le musée des phares et balises, dans le bâtiment de l’ancienne école des gardiens de phare, pour tout savoir de ce métier hors du commun.
Saint Clément des Baleines

Du haut du clocher

Vue exceptionnelle depuis le clocher observatoire de l'Eglise fortifiée.
L'horloge monumentale, les cloches en action et la vue sont un enchantement pour tout visiteur. Le point de vue est superbe en nocturne. Le sommet de Saint-Martin dévoile alors un univers magique sur les richesses patrimoniales de la cité Vauban où gargouilles et statues dialoguent en silence.
Saint Martin

Musée Ernest Cognacq de Saint-Martin-de Ré

En 1905, à la mort de Théodore Phélippot, ancien Maire du Bois-Plage et érudit local, les collections présentées dans le petit musée qu’il avait ouvert au Bois-Plage sont menacées de dispersion. Le docteur Emile Atgier, grand collectionneur d’archives, d’illustrations et de cartes, président de l’Association des Rétais de Paris, trouve un mécène en la personne d’Ernest Cognacq, natif de Saint-Martin et fondateur (avec sa femme Marie-Louise Jaÿ) des grands magasins La Samaritaine à Paris, qui fait don de la totalité des collections Phélippot à sa ville natale. Les objets seront d'abord présentés dans l’Hôtel de Cadets, puis à l’Hôtel de Clerjotte.
Les collections sont constituées par un fonds regroupant beaux-arts, ethnographie, archéologie et retracent l’histoire rétaise : la vie maritime, l’histoire pénitentiaire, le patrimoine fortifié…
13 Avenue Victor Bouthillier, Saint-Martin-de-Ré, tél. 05 46 09 21 22



Recevez la newsletter tous les jeudis