Fécamp

L’Abbatiale Sainte-Trinité de FécampCrédit photo : OT Fécamp

Située sur la Côte d’Albâtre, la ville de Fécamp, cernée de prés verdoyants, domine du haut de ses falaises l’horizon marin. Son passé de grand port de pêche apparaît encore dans chacune de ses rues et maisons, bien que les majestueux terre-neuvas soient dorénavant remplacés par des bateaux de plaisance.


Pourquoi faire escale ?

Les falaises

Lorsqu'on emprunte le chemin des falaises de craie qui bordent le port de Fécamp, on accède à des sentiers de promenades variés découvrant de vastes paysages. Cette vue panoramique invite à la rêverie, attire de nombreux voyageurs qui aiment à repartir chargés de souvenirs, de photos, de croquis et même de poèmes inspirés du paysage fécampois. L’impressionniste Claude Monet s’est assis devant ce panorama dont la beauté l'a touché : il en a fait plusieurs tableaux, notamment Fécamp, bord de mer.

Ville de pêcheurs

Le port de Fécamp connaît un véritable essor à la fin du XIXe siècle pour devenir au fil des ans le premier port morutier de France grâce à sa pêche aux morues capturées dans les eaux lointaines de Terre-Neuve. Outre les monuments de la ville qui restent témoins de ce glorieux passé, la ville continue de vivre sa passion de la pêche et de la navigation avec la Fête du hareng qui a lieu tous les ans, ou encore la Saint-Pierre des Marins avec son défilé et sa messe commémorative en l’honneur des terres-neuvas.

Une architecture variée et authentique

L'architecture de Fécamp fait cohabiter le style néo-gothique du Palais Bénédictine commandé par Alexandre-Prosper Le Grand, les briques rouges des maisons des pêcheurs du centre-ville et les villas balnéaires plus modernes et spacieuses. Malgré ce mélange des genres, Fécamp ne perd rien de son authenticité, bien au contraire, chaque bâtisse est un fragment de l'histoire de la ville.

Escapade sympa

Une escale à Fécamp inclut naturellement une promenade, pédestre ou à vélo, le long des crêtes surplombant la mer qui s’écrase au pied des falaises. Une fois arrivé sur le cap Fagnet, l’arrêt à la chapelle Notre-Dame-du-Salut, reconstruite au XIIIesiècle, est un passage obligé. Dédié aux marins qui venaient y prier avant de partir en mer, cet endroit offre une vue formidable sur la Côte d’Albâtre et l'océan. Avant de continuer la promenade sur les chemins des douaniers, vous pouvez jeter un œil aux blockhaus allemands de la seconde guerre mondiale, à l’ancien hôpital militaire creusé dans la pierre des falaises, et aux cinq éoliennes du cap Fagnet.

Mouillage le plus agréable

Mouiller au pied des falaises de Fécamp est périlleux. Pour plus de sécurité, prolongez la navigation jusqu’au petit port d’échouage d’Yport, ancienne ville de pêcheurs aux charmes bruts et typiques de la côte d'Albâtre. Un peu plus loin, et tout aussi impressionnant, le mouillage situé au pied de l’aiguille creuse d’Étretat est abrité du vent par ses portes de pierre.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Fécamp 1900-2000, un siècle de vie (2006), ouvrage collectif retraçant le siècle passé et l’essor du port. Bel hommage à Fécamp et aux Fécampois.
Le grand métier : Journal d’un capitaine de pêche de Fécamp (2010) de Jean Recher. Ce livre relate la vie de l’équipage d’un chalutier partant vers Terre-Neuve. Ces pêcheurs étaient de rudes normands subissant la dureté et les cruautés de la mer. Le livre, politique aussi, dénonce aussi l’abandon de la grande pêche par les pouvoirs publics.
L’Aiguille creuse (1909) de Maurice Leblanc. Le gentleman cambrioleur Arsène Lupin se rend maître de la fortune des rois de France, bien cachée dans l’Aiguille creuse d’Étretat.

Écouter

Sur le Grand Banc de Marée de Paradis, un chant marin qui évoque la dure vie des terre-neuvas, ces héros des temps passés.
Les Galets d’Étretat de Charles Aznavour, qui compare la beauté et le caractère d’une femme à la plage d’Étretat.

Regarder

Une vie d’Elisabeth Rappeneau (2004) avec Barbara Schulz. Adaptation de l’œuvre de Guy de Maupassant en téléfilm avec pour lieu d’action la petite commune voisine de Fécamp : Yport.
Selon Matthieu (2011) de Xavier Beauvois avec Nathalie Baye et Benoît Magimel. Le réalisateur filme Étretat et ses environs pour cadre de la vie d’un père et de ses deux fils travaillant dans la même usine.
Le clip de la chanson La Lettre (2006) de Renan Luce, tourné sur les falaises d’Étretat par Romain Vaudaux. La voix apaisante du chanteur va de pair avec la quiétude qui se dégage des paysages.

Déguster

La liqueur Bénédictine vaut le détour et il est conseillé de la découvrir en visitant le Palais Bénédictine. Fécamp abrite également de bonnes adresses où l'on peut déguster les merveilles culinaires normandes : par exemple, la tarte pomme-camembert dans la ferme Auberge Vilmesnil ou le plateau de fruits de mer de Chez Nounoute.

Se restaurer

Les Terre-Neuvas

Ce restaurant gastronomique vous invite à déguster des plats de qualité et innovants dans une ambiance intime avec vue panoramique sur l’horizon marin.
Tél. : 02 35 29 22 92

La Plaisance

Installé face au port de plaisance, vous pourrez vous régaler avec des recettes françaises traditionnelles et des produits de la mer dans une ambiance conviviale.
Tél. : 02 35 29 38 14

Le Bouchon

Changez d’ambiance en venant découvrir la cuisine du terroir de Yannick Legris. La cave est très bien fournie avec une centaine de vins et une trentaine de whiskys.
Tél. : 02 35 28 19 28

Dormir

La Ferme de la Chapelle

Située sur les hauteurs de Fécamp, cette ancienne ferme du prieuré transformée en hôtel 3 étoiles offre un magnifique panorama sur les falaises bordant le grand large. L'alliance entre authenticité et modernité vous apportera à la fois le charme d'une atmosphère cosy et le confort.
Tél. : 02 35 10 12 12

Le Grand Pavois

Idéalement placé, entre le centre-ville et la plage, ce 3 étoiles a fait de la voile son symbole, et son thème d’intérieur. L’hôtel vous plonge dans une atmosphère calme et sereine, avec vue sur le port.
Tél. : 02 35 10 01 01

Hôtel Normandy

Ancien relais de poste du XIXe siècle, cet hôtel est à la fois simple et chaleureux. Une soirée piano bar est prévue tous les vendredis soir pour le bonheur de vos oreilles.
Tél. : 02 35 29 55 11

Que faire ?

Promenade historique en centre-ville

Après avoir fait le tour du port, enfoncez-vous dans les rues intérieures composées de belles demeures bourgeoises et de nombreuses maisons de pêcheurs, bâties en briques rouges ou en silex. Avancez jusqu’à l’abbatiale de la Sainte-Trinité (Xe siècle), considérée comme l’une des plus grandes de France, et continuez la visite historique avec l’église Saint-Étienne.

Casino

Situé au pied des falaises de Fécamp, ce casino compte plus de 125 machines à sous, des tables de blackjack, stud poker, roulette anglaise…
Tél. : 02 35 28 01 06

Parc de loisir Woody Park

Petits et grands peuvent venir se divertir dans ce grand parc proposant de l'accrobranche, du paintball, des parcours aventure, du mini-golf et des olympiades avec joutes suspendues, babyfoot humain, etc.
Tél. : 02 35 10 84 83



Recevez la newsletter tous les jeudis