Dieppe

Crédit photo : Creative Commons : Frédéric BISSON

Ville d'art et d'histoire, Dieppe a toujours été liée à la mer, ses bateaux de pêche et de commerce sillonnent les mers depuis des siècles. Son port, très actif, attire par son animation et ses maisons authentiques. Dieppe a été a première ville balnéaire de France, attirant dès 1824, de nombreuses personnalités en vue venues de Paris - écrivains, musiciens, peintres, qui ont inauguré sa longue promenade de front de mer et escaladé la falaise vers le château médiéval qui domine la ville.


Pourquoi faire escale ?

Un port dynamique

Port majeur de la côte Normande, Dieppe fait aujourd’hui cohabiter les activités maritimes. Dans le bassin Duquesne, en plein milieu de la ville, les bateaux de pêche entrent et sortent en passant par le pont levant. De l’autre côté, un autre pont, tournant, donne accès au bassin de commerce où quelques navires débarquent leurs marchandises. Au loin stationne le ferry qui fait deux fois par jour la traversée vers l’Angleterre. Enfin, sur le bassin de plaisance, accessible sans contraintes de marée, flotte le pavillon bleu. Dieppe accueille d’ailleurs régulièrement de grands évènements nautiques comme la Solitaire du Figaro et le Tour de France à la Voile.

Cité des armateurs au riche patrimoine

Le centre-ville de Dieppe, au pied du château médiéval dont la silhouette massive domine la région, offre une balade agréable dans les rues commerçantes. A l’est du centre-ville, se dresse le quartier du Pollet, le quartier historique des familles de pêcheurs, animé avec ses nombreux restaurants et ses demeures aux façades historiques. A partir du 16ème siècle, le port de Dieppe est à son apogée. Les marins dieppois partent à la découverte du monde, de riches armateurs, dont le célèbre Jehan Ango, envoient des navires vers Terre-Neuve, le Brésil, l’Afrique, les Antilles. Les frères Verrazanno découvrent la baie de New-York ou encore les côtes du Canada, qu’ils baptisent la « Nouvelle France » et vers laquelle, dès le 17ème siècle, des familles dieppoises, souvent protestantes, s’exilent.

La plus ancienne station balnéaire de France

Dès le 19ème siècle, la mer change d’usage et devient désormais également un espace de loisirs et de santé. La Duchesse de Berry multiplie les séjours dans la cité dieppoise et lance la mode des bains de mer, elle donne ainsi à Dieppe son rang de plus ancienne station balnéaire de France. Dieppe, Pourville, Puys et Berneval attirent le « tout Paris » et les artistes du moment. La côte d’Albâtre séduit Monet, Pissarro, Renoir ou Saint-Saëns tandis que Maupassant devient, dans ses nouvelles, l’ambassadeur amoureux de sa campagne natale.

Escapade sympa

Le Château Médiéval et la balade sur la falaise le long de la mer
Une promenade le long des falaises sur le circuit du GR21, vous entraîne des grandes pelouses de la plage de Dieppe qui s’étendent sur 2,5 km de long, d'abord sur la falaise du Château, puis vers Varengeville-sur-Mer.
Situé sur la falaise, le château fort domine la ville et offre un point de vue exceptionnel sur le front de mer.
Construit pour assurer la défense de la ville et surveiller les côtes, le château mérite la visite. Vous y accèderez par un petit chemin escarpé permettant l'approche progressive du bâtiment imposant. Construit au bord de la haute falaise à partir d'un donjon, entre le 14ème et le 18ème siècle, il offre une architecture variée, modifiée ou enrichie selon les époques, qui lui donne l'aspect composite d'un village fortifié. Arrivé sur la terrasse, vous profiterez de la vue imprenable sur le château, la ville et la côte. C'est l'un des châteaux forts les plus représentatifs des constructions fortifiées de la région. Il en présente d'ailleurs toutes les caractéristiques : donjon, tourelles, créneaux et pont-levis. A l'intérieur, des collections de peintures et d'ivoires, trésors d'une époque lointaine où le port de Dieppe bénéficiait d'une renommée internationale et faisait commerce de défenses d'éléphants en provenance d'Afrique. Dès le Moyen-Age, l'ivoire était travaillée et ciselée dans les nombreux ateliers d'ivoiriers de la ville (il en reste deux en ville), spécialisés en objets d'art et cadeaux luxueux, prisés par des amateurs comme la Princesse Eugénie. Le Musée du Château expose près de 2000 de ces objets précieux, du navire à voile à la minuscule boîte en délicat filigrane, en passant par la psyché d'Eugénie.
Gorgé d'histoire et de voyages, vous pourrez ensuite vous élancer au grand air et poursuivre le chemin accroché sur la falaise au dessus des flots, pour vous aventurer jusqu’à Varengeville-sur-Mer, terre d’accueil de Monet, de Pissaro puis de Braque. Des vitraux de ce dernier sont même visibles dans l’église Saint-Valéry, perchée sur la falaise à 90 mètres au-dessus de la mer. Le maître du cubisme repose dans le cimetière qui entoure l’église, tout comme le musicien Albert Roussel. Emporté par votre élan, vous pourrez, si le coeur vous en dit, poursuivre la balade sur toute la côte d’Albâtre jusqu’au Havre, à 100 kilomètres de là.

Mouillage le plus agréable

Sur le bassin de plaisance, accessible sans contraintes de marée, flotte le pavillon bleu. La plaisance occupe trois bassins : le bassin Ango qui propose 410 places, le bassin Duquesne, 70 places et le le bassin de Paris avec 70 places. Plus de 2000 bateaux sont accueillis chaque année, pour 11200 nuitées. La création d'un port à sec à Dieppe permettra d'accueillir plus de 300 bateaux à moteur jusqu'à 7 mètres sur un espace adapté aux manœuvres à terre et de disposer dans le quartier historique du Pollet de tous les services pour l'entretien et l'équipement des bateaux. La transformation de la forme de Radoub en port à sec constitue un projet unique en France.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Guy de Maupassant est né dans cette région dont il s'est imprégné et qui l'a largement inspiré. Vous pourrez vous replonger dans Boule de Suif ou Bel Ami
Dieppe, Août 1942, Opération Jubilee de Jean Delmas. Le 19 août 1942, au matin, huit plages de la région dieppoise, de Sainte-Marguerite à Saint-Martin-en-campagne, sont le théâtre de violents combats. Chacune des attaques menées par les forces alliées a pour objectif des sites stratégiques. Ce coup de main ne doit pas durer plus de dix heures. 6 100 hommes de dix nationalités sont engagés à terre, sur mer et dans les airs. Hélas, ce raid se solde par un dramatique et onéreux bilan : les Alliés enregistrent 1 200 tués - dont de plus de 900 Canadiens -, 1 600 blessés et 2 000 prisonniers.

Écouter

Camille Saint Saëns, compositeur, pianiste et organiste s'installe à Dieppe en 1888, pour se ressourcer entre deux séjours à l'étranger. L'occasion de redécouvrir Le Carnaval des animaux (Aquarium).

Regarder

Films : Tour de France, 2015, de Rachid Djaïdani, avec Gérard Depardieu. Un jeune rappeur sillonne la France avec le père de son producteur avec lequel il n'a aucun aucun point commun. Gérard Depardieu incarne un peintre subjugué par les tableaux de ports de Joseph Vernet.
Le Jour le plus long (The Longest Day), 1962, de Ken Annakin et Andrew Marton, avec Paul Anka, Henri Fonda, John Wayne et Sean Connery.
La Grande Vadrouille, 1966, de Gérard Oury, avec Louis de Funès, Bourvil, Terry Thomaset Marie Dubois.
Tous les films avec Bourvil, qui venait régulièrement à Dieppe.
Peinture : Monet, Pissarro, Renoir et Delacroix ont séjourné à Dieppe.
Dieppe par Claude Monet , La mer vue des hauteurs d'Eugène Delacroix.

Déguster

La coquille Saint-Jacques est une véritable fierté locale, elle a fait la réputation de Dieppe dans tout l’Hexagone. Elle est chaque année célébrée au mois de novembre lors de la Foire aux Harengs et à la Coquille. D’autres spécialités locales sont des références culinaires : la marmite dieppoise, le caramel de pommes, le Neufchâtel, le pâté aux poires de Fisée, le cidre fermier... Et bien sûr l’onctueuse et épaisse crème normande.
La Marmite Dieppoise est une matelote à base de poissons - turbot, sole, rougets grondins, lotte -, de crustacés - coquilles Saint-Jacques, moules - cuits avec un oignon, du céleri, un poireau et quelques aromates - persil, thym, laurier, sel, poivre - dans du beurre d’Isigny, de la crème d’Isigny et du cidre brut ou du vin blanc.

Se restaurer

Les Voiles d'Or

Perchée sur la falaise du Pollet non loin du Port de Plaisance, cette table raffinée décline une cuisine généreuse principalement à base de produits de la mer. Saint-Jacques rôties au beurre demi-sel. Poire confite à la cannelle, farcie et voilée au caramel.
2 , Chemin de la Falaise, tél. 02 35 84 16 84

Quai 11

Sur le quai, en plein coeur du port, le Quai 11 offre une large carte de poissons et de fruits de mer. Un vivier à l'arrière du restaurant garantit la fraîcheur de tous les crustacés. Gratin de Saint Jacques de Dieppe, aile de Raie à la sauce Dieppoise.
11 Quai Henri IV, tél. 02 35 40 24 29

La Cale

Situé au centre du port, un peu en retrait, ce restaurant discret propose une cuisine de qualité, doublée d'un accueil personnalisé.
34 Rue Jean Antoine Belle Testé, tél. 02 35 84 14 93

Dormir

Hotel Mercure Dieppe la Présidence 4*

Cet établissement en centre-ville et situé non loin du Casino propose des chambres confortables et calmes, il dispose d’un restaurant avec terrasse face à la mer.
1 Boulevard de Verdun, tél. 02 35 84 31 31

Grand Hôtel Du Casino De Dieppe 3*

Cet hôtel est tout proche de la plage au pied des falaises, se trouve à deux pas du centre-ville et tient sa réputation de ses chambres avec vue sur mer et sur les falaises.
3, Boulevard de Verdun, tél. 02 32 14 48 00

Inter-Hôtel de la Plage 3*

Proche de la mer et à deux rues du centre-ville, cet établissement propose des chambres au décor soigné avec terrasse.
20 Boulevard de Verdun, tél. 02 35 84 18 28

Que faire ?

Plonger

Le Club des Sports Sous-marins Dieppois conseille des plongées en mer de juin à novembre, en fonction des conditions météo, sur les épaves proches de Dieppe. Le Deiber est amarré dans le port de plaisance de Dieppe au ponton Cousin. Réservations à partir du jeudi 20 h : 06 70 83 51 60.
47 Rue du Général de Gaulle - 76370 Neuville les Dieppe - Tél. 02 35 82 77 40

Voler

La société Les Ailes d'Albâtre propose des escapades aériennes en ULM pour une vue vertigineuse sur les falaises de Dieppe et d'Etretat ou des baptêmes de pilotage pour tester son adrénaline.
Aérodrome de Dieppe, 1076 Route de Paris - 76550 Saint-Aubin-sur-Scie - Tél. 06 21 74 64 02 - www.ulm-dieppe.com

Découvrir

La Cité de la Mer Estran présente ses collections regroupant un aquarium avec diverses variétés de poissons de la région, un musée et un centre scientifique sur les océans. A découvrir, les nombreuses maquettes pour suivre l’évolution technique des constructions navales à travers les âges.
37 Rue de l'Asile Thomas, tél. 02 35 06 93 20

Histoire

Le Château de Miromesnil est niché entre entre les plages et les terres du Pays de Caux, à quelques kilomètres de Dieppe. Guy de Maupassant y a vu le jour le 5 août 1850 et s'est imprégné de l'atmosphère dieppoise durant toutes les années passées avec sa famille au château. Bâti en 1590 sur les fondations d’un ancien château, l'édifice a traversé de nombreuses modifications architecturales au cours des siècles qui lui donnent des ambiances différentes. La façade sud d'époque Henri IV offre un accueil sobre avec ses masses pleines, tandis que la façade nord, plus décorative, en pur style Louis XIII s'illumine de tons rouges et blancs, alliance de la brique et de la pierre, mariés à l’ardoise des toits aigus aux hautes cheminées. A voir, au rez-de chaussée de l'une des tourelles, le petit salon 19ème, qui rappelle que la famille Maupassant a vécu ici à partir de 1849.
Terres de Miromesnil, 76550 Tourville-sur-Arques (8 km de Dieppe) - Tél. 02 35 85 02 80



Recevez la newsletter tous les jeudis