Cowes

Photo de CowesCrédit photo : cowes.co.uk

Berceau de la voile, la côte sud de l’Angleterre, de Portsmouth à Pool, le plus grand port naturel d’Europe, en passant par l’île de Wight, plonge le marin au cœur de l’histoire du yachting. Avec une côte jalonnée de sites grandioses, historiques ou naturels, c’est un aperçu romantique et bucolique du Royaume-Uni qui vous est offert.


Pourquoi faire escale ?

La Mecque de la Voile

Faisant face au Solent, la dizaine de yacht-clubs de Cowes dont le Royal Squadron, le plus célèbre d’entre eux, affiche fièrement la passion que nourrit l’île depuis le début du XIXe siècle pour le yachting. C’est de leurs terrasses, arborant orgueilleusement leurs pavillons, que s’élancent les concurrents de la semaine de Cowes. C’est en effet ici, depuis près de 200 ans, et sans aucune interruption, que s’affrontent autour de l’île de Wight les plus belles et les plus performantes unités à voile du monde, dans une série de régates intenses et sportives.

Un centre-ville pittoresque

Porte d’entrée de Wight, Cowes est posée à l’embouchure de la Medina, unique fleuve qui coupe l’île en deux, la séparant de la ville de East Cowes, haut lieu de la construction navale. Autrefois simple village de pêcheurs, depuis l’essor du yachting, la ville s’est entièrement tournée vers la plaisance. Toutes ses maisons, commerces, pubs et autres salons de thé font référence, d’une façon ou d’une autre, aux voiliers, aux régates et à l’art de vivre du parfait yachtman. Dans les rues étroites et pavées de la cité, bondées durant la saison estivale, règne ainsi tout au long de l’année une ambiance bon enfant, festive et très commerçante.

Ambiance cottage

L’île de Wight apparaît comme un véritable concentré de l’Angleterre dans ce qu’elle a de plus typique : une campagne verdoyante ponctuée de petits villages aux cottages encore coiffés de toits de chaume et où pubs et salons de thé semblent être les uniques lieux de distraction des villageois. Emprunter les sentiers de l’île semble ainsi nous ramener à l’époque de la reine Victoria... Des paysages comme figés dans le temps fièrement défendus par les hautes falaises blanches.

Escapade sympa

Il faut pousser jusqu’à l’extrême ouest de l’île pour observer, du haut des falaises, trois impressionnants blocs de craie blanche semblables à des icebergs égarés dans le Solent : The Needles. Ces trois aiguilles, une quatrième s’est effondrée en 1764, sont les vestiges de la ligne de falaise qui reliait l’île de Wight au continent. Le chemin qui y mène constitue sans aucun doute le plus beau tronçon du sentier côtier qui ceinture l’île. En passant par Freshwater, de belles plages de sable permettent aux plus courageux de profiter des bains de mer.

Mouillage le plus agréable

En remontant la rivière Medina, au-delà du mythique pub Folly Inn très fréquenté par les plaisanciers, le paysage se transforme. Les berges, jusqu’alors très construites et ponctuées de slipway, retrouvent leur naturel offrant alors la paisible image de la campagne anglaise. Attention cependant à ne pas remonter trop loin cette rivière soumise à l’effet des marées. Les voiliers à fort tirant d’eau ne pourront rejoindre la capitale de l’île, Newport, et devront se résoudre à jeter l’ancre dans le mouillage tranquille et champêtre d’Island Harbour.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Le Livre des morts, Glenn Cooper, Le cherche midi, 2010. Thriller envoûtant, best-seller européen dans lequel l’île occupe une place très importante.
L’île de tous les dangers, Natacha Cooper, Belfond, 2011. Sur les landes brumeuses de l’île de Wight, une jeune psychologue se prend de passion pour l’étude d’un dangereux et troublant meurtrier.

Écouter

Michel Delpech, Wight is Wight, 1967. Chanson hommage au festival de rock de l’île de Wight
The Beatles, When i’m Sixty-Four, 1967. Hommage à l’île de Wight par le plus emblématique des groupes anglais.
Jimi Hendrix, Isle of Wight, 1971 Album live enregistré durant la très célèbre édition du festival de l’île de Wight (1970) qui rassembla 600 000 spectateurs.

Regarder

Le patient Anglais (1996) de Anthony Minghella avec Juliette Binoche, Ralph Fiennes. Formidable film du réalisateur Anthony Minghella, natif de l’île de Wight, récompensé en 1997 par 9 oscars.
La Dame de Windsor (1998) de John Madden avec Judi Dench, Billy Connoly. L’histoire, qui compte une des périodes difficiles de la vie de la Reine Victoria, se déroule intégralement à Osborne House, la résidence royale située à East Cowes.

Déguster

L’île de Wight n’a pas une gastronomie propre. On y déguste donc les traditionnels plats anglais, rosbif, les fromages plus ou moins savoureux cheddar ou stilton, et leurs desserts, de l’original pudding & Jelly au Sponge cake, gorgé de fruits confits et accompagné de marmelade.

Se restaurer

Folly Inn

Une institution sur la rive est de la rivière Médina en amont de Cowes. Un Pub pittoresque pour se désaltérer, manger et passer une joyeuse soirée ambiance nautique.
Tél. : +44 01983 297171

Duke of York

Pub familial spécialisé dans les poissons, les fruits de mer locaux et doté d’une sérieuse sélection de bières à la pression.
Tél. : +44 01983 295171

Corries Cabin

L’endroit est microscopique, mais ne vous y trompez pas, il s’agit là du meilleur fish and chips de Cowes.
Tél. : +44 01983 293733

Dormir

New Holmwood Hotel

L’établissement situé en front de mer bénéficie d’une vue panoramique sur le Solent et l’embouchure de la rivière Medina.
Tél. : +44 01983 292508

Oakill

Ce Bed&Breakfast sur les hauteurs de Cowes offre un séjour de charme dans une maison récemment restaurée de style Régence dans un des plus verdoyants quartiers de la ville.
Tél. : +44 01983 247217

The Caledon

Hébergement contemporain dans une belle demeure située un peu en retrait de l’agitation du centre-ville.
Tél. : +44 01983 293599

Que faire ?

Golf

Sport complémentaire pour tout yachtman qui se respecte, Cowes se devait de posséder son propre parcours de golf. Celui-ci, de 9 trous, offre une vue fantastique sur le Solent.
Tél. : +44 01983 292303

Voile

La semaine de Cowes, l’événement nautique annuel de l’île et plus généralement de Grande-Bretagne depuis 1826 se déroule chaque été durant la première semaine du mois d’août.

Plage

Près de quarante kilomètres de plage ont fait la réputation balnéaire de l’île.

Carisbrooke Castle

Magnifique château célèbre pour avoir été la prison royale de Charles 1er. Aujourd’hui splendide jardin de style Edouardien.
Tél. : +44 01983 522107

Randonnées

Le sentier côtier ininterrompu de l’île compte près de 100 km. Le secteur ouest du parcours longe la crête des falaises offrant une vue imprenable sur les joutes nautiques qui se jouent dans le Solent.

Osborne House

À une encablure de Cowes, l’ancien palais de la reine Victoria, résidence où elle passa la plupart de ses vacances.
Tél. : +44 01983 200022



Recevez la newsletter tous les jeudis