Bonifacio

BonifacioCrédit photo : ERIC VOLTO

Bonifacio est appelée la « capitale pittoresque de la Corse » et son port est l'une des premières destinations nautiques de la Méditerranée française. Ses grottes et son site exceptionnel amènent toujours le plaisir de la fascination.


Pourquoi faire escale ?

Une citadelle admirable

Perchée sur son promontoire, elle peut paraître inaccessible à celui qui l'approche pour la première fois. Pénétrer la citadelle revient à plonger dans le patrimoine de l’Île de Beauté. Il suffit pour s’en convaincre d’observer l’ensemble architectural composé notamment de maisons aux façades ornées d’arcatures et marquées des armoiries des grandes familles, comme les Doria et les Salineri, ou d’arpenter le cimetière marin dominant les falaises, ou bien l’escalier du Roy d’Aragon, dont les 187 marches, qui auraient été creusées en une nuit, mènent au pied des falaises.

Le parc marin

Étendu sur la totalité de l’espace maritime compris entre la Corse et la Sardaigne, le parc naturel des bouches de Bonifacio est un paradis pour les observateurs de la nature. Aux curiosités géologiques que sont les falaises de craie de Bonifacio et les amas granitiques des Lavezzi vient s’ajouter la richesse des fonds sous-marins tapissés de coraux et d’herbiers de posidonie, habités par mille et une espèces marines.

Le maquis

Placé lui aussi sous la protection du parc marin, le maquis sculpté par les vents violents qui peuvent sévir dans les bouches de Bonifacio est riche de nombreuses espèces endémiques, armoise, astragale ou silène. Mais pour qui sait choisir sa saison, le maquis sec et étouffant l’été révèle à l’intersaison un tout autre visage : celui d’un milieu humide où une arborescence de mares temporaires abritent une faune d’amphibiens rare et discrète.

Escapade sympa

De part et d’autre de la ville, deux chemins de randonnée très accessibles permettent de s’enfoncer rapidement dans le maquis corse. Vers l’ouest, l’ancienne voie au départ de la marina mène le randonneur vers les plages de la Catena et de Paraguan en passant par la calanque de Fazzio. La boucle de trois heures se fait à l’ombre des Oléastres, ces oliviers sauvages qui poussent entre les Tramizi, ces hauts murs de pierre qui quadrillent la campagne corse formant les Piali. Vers l’est, on retrouve ce quadrillage depuis le chemin menant vers le cap de Pertusato et la plage Saint-Antoine dominant la Méditerranée du haut de la falaise, 80 mètres au-dessus de la mer.

Mouillage le plus agréable

L’archipel granitique des îles Lavezzi est un des mouillages préférés des navigateurs, ancré à 5 milles nautiques au sud de Bonifacio. Situé au centre des bouches de Bonifacio, dans une zone soumise à de très forts vents compliquant légèrement la navigation, l’archipel, bien que très fréquenté, regorge de mouillages tranquilles. Pour en profiter, mieux vaut arriver tôt le matin.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Un destin Corse, Alain Orsoni, édition J-C. Gawsewitch, 2011.
Le fondateur du Mouvement pour l’autodétermination raconte sa Corse, celle des autonomistes, de l’engrenage de la violence et des trahisons, de son enfance à Veru en Corse-du-Sud, jusqu’à l’assassinat de son frère.

Colomba, Prosper Mérimé, 1844.
Un colonel anglais et sa fille en villégiature en corse se trouvent mêlés à une vendetta.

Plongeon à Bonifacio, Jean-Louis Andreani, éditions de L’aube, 2007.
Humour et action caractérisent ce polar où nationalisme et racket font le jeu d’une intrigue qui entraîne le lecteur dans quelques lieux mythiques de l’Île de Beauté, telles les falaises de Bonifacio.

Écouter

A Filetta, Di corsica riposu, Requiem pour deux regards, 2011.
Le groupe composé de sept chanteurs interprète des polyphonies corses traditionnelles ou modernes. Il a participé dans les années 80 à la résurgence de la culture corse.

Thomas Dutronc et I Muvrini, Bonafurtuna, 2010.
L’association de deux âmes corses, l’une d’adoption, l’autre de cœur offre un mélange réussi entre jazz et mélodie traditionnelle.

Regarder

Mafiosa (2006/2014) de Hugues Pagan avec Hélène Fillières.
Série policière française qui trouve son inspiration dans le milieu corse, entre omerta et vendettas.

L'Enquête corse (2004) de Alain Berbérian avec Christian Clavier et Jean Reno.
Dans ce film, tiré de la célèbre bande dessinée de René Pétillon, le détective Jack Palmer voit une enquête de routine stoppée nette par l’omerta corse.

Déguster

La charcuterie : le prisuttu, la coppa, le lonzu, le figatellu, le salamu (rosette) et le salsiccia 
attention, pas de saucisson d’âne ! C’est la race porcine corse, élevée en liberté et nourrie de châtaignes et de glands, qui est à l’honneur des tables de l’Île de Beauté.

L’aubergine à la bonifacienne, farcie avec des œufs, de la tomme corse râpée, de l'ail, du basilic, et de l’huile d'olive. Ou bien l’omelette à la népita, une plante corse très parfumée, proche de la menthe ou de l’origan. Ou encore les cannellonis au bruccio.

Côté mer, la langouste rouge et l’aziminu (bouillabaisse locale) partagent les meilleures cartes avec les rougets, les loups, et les sardines.

Se restaurer

Le Centre Nautique

Vous vous trouvez ici dans l'ancienne capitainerie, siège du yacht-club. La carte du restaurant révèle avec simplicité et élégance toute les saveurs locales de la Méditerranée.
Tél. : 04 95 73 02 11

Stella d’Oro

Dans ce cadre traditionnel un brin désuet avec ses barriques et sa meule de pierre, vous trouverez une cuisine semi-gastronomique savoureuse qui repose sur la pêche locale.
Tél. : 04 95 73 03 63

Le Voilier

En bonne place sur le port, sa terrasse est très attirante, tout comme sa carte. Une cuisine contemporaine qui sait mettre en valeur les produits de la pêche locale.
Tél. : 04 95 73 07 06

Dormir

Marina Di Cavu

Lové entre les rochers et baigné des odeurs du maquis, le cadre de l'établissement est exceptionnel. Vous pourrez aussi profiter d'une belle vue sur les îles Cavallo, Lavezzi et la Sardaigne.
Tél. : 09 61 41 97 46

Le Genovese

Surplombant la Méditerranée, cet établissement moderne et cosy vous offre également l'une des vues les plus époustouflantes.
Tél. : 04 95 73 12 34

U Capu Biancu

Cet établissement quatre étoiles a du caractère : il tient à l'exigence d'un luxe qui veut garder toute la simplicité de l'art de vivre.
Tél. : 04 95 73 05 58

Que faire ?

Golf

Le parcours de Sperone est non seulement l’unique 18 trous de corse mais, faisant face aux Lavezzi, il compte parmi les 10 plus beaux golfs du monde.
Tél. : 04 95 73 17 13

La visite des grottes marines

Depuis l’escalier du Roy d’Aragon, le moyen le plus simple pour visiter les grottes marines est de monter à bord de l’une des très nombreuses navettes touristiques au départ de la marina.

Plongée

Baptême aux Lavezzi : une plongée encadrée ou un stage de formation vous permettra de voir de plus près ce site de rêve.
Sachez cependant que la majorité des sentiers marins sont accessibles avec un équipement léger (masque, tuba, palmes).
Tél. : 06 15 05 20 61

Randonnée

Le massif de l’Alta Rocca abrite de nombreux sites préhistoriques et donne l’occasion d’une randonnée facile. En descendant vers la Bocca di Velaco on découvre "Le Trou de la Bombe", une ouverture de 8 m de diamètre environ. Une fois arrivé à la Bocca di Velaco, vous pourrez suivre la direction "Tafonu di u Cumpuleddu", un sentier marqué en rouge. La fin de la montée est légèrement plus délicate et nécessite une petite escalade.



Recevez la newsletter tous les jeudis