Arcachon

Photo du port d’ArcachonCrédit photo : SIBA-B.RUIZ.

Station balnéaire remarquable, Arcachon fait partie du Pays de Buch, où l'on trouve l'escale la plus connue de la Côte d’Argent : le bassin d’Arcachon. Cette lagune atypique, largement ouverte sur l'océan Atlantique, a su garder son authenticité. On y pratique l'ostréiculture, la pêche et la navigation de plaisance.


Pourquoi faire escale ?

Varier les plaisirs

Si la part belle est faite aux produits de la mer fraîchement pêchés, le bassin reste ancré dans une gastronomie landaise traditionnelle, où le foie gras et le confit de canard sont mis à l'honneur. Aussi, c'est à vous de varier vos propres vues sur Arcachon selon les saisons, puisque la ville vous y invite, avec ses quartiers dits d'Été, d'Automne, d'Hiver et de Printemps.

Des espaces naturels enchantés par les oiseaux

Les oiseaux se trouvent en face des Cabanes tchanquées, vous apercevrez leur île, "l'Île aux oiseaux", intacte 
plus loin, le plus grand banc de sable du littoral girondin, fréquenté lui aussi par les oiseaux, mais aussi par les plaisanciers 
ensuite, entre le delta de La Leyre et la lisière de l'immense forêt de Gascogne, découvrez le Parc ornithologique du Teich, où débarquent plus de 250 espèces d'oiseaux. Escale nourricière et refuge pour les migrateurs, le bassin est un lieu où les amoureux de la nature pourront s'adonner à leur passion de l’observation, au gré de leurs déambulations terrestres ou nautiques.

Les extravagantes villas de la ville d'Hiver

Érigée en commune en 1857, par un décret impérial de Napoléon III, la ville balnéaire d'Arcachon fait très vite passer ses origines modestes — seul le quartier de la pointe de l’Aiguillon témoigne du village de pêcheurs d’antan. Dès les années 1970, elle devient un site de villégiature couru des riches familles françaises puis européennes, venues pour se soigner au "bon air", ou se distraire. D'abord, de hautes maisons à balcons sont construites dans le style des chalets suisses, tout près de l'eau, sur le sable. Plus tard, sur les hauteurs, l'heure est à la Belle Époque, qui apporte quelques fantaisies visibles, notamment sur les toitures et les balcons, avant que ne vienne le style plus épuré des Années folles. Certaines demeures ont leur propre touche, remarquable, comme la villa Toledo, dite la Dame en dentelles, située face au célèbre Parc Mauresque : la villa conserve un air exotique avec ses lambrequins de bois découpé et ses ornements d'une grande finesse en remplissage de la charpente.

Escapade sympa

La Vigne, l’Herbe, le Canon, le Petit Piquey sont autant de charmants villages ostréicoles implantés, côté bassin, sur la presqu’île de Lège-Cap-Ferret. Invitation aux promenades à travers d’étroites venelles débouchant sur de petites places, terrasses ou bassins ostréicoles. L’occasion à n’en pas douter de savourer quelques huîtres pour l’apéritif.

Mouillage le plus agréable

Le mouillage bien que très "carte postale" au pied des cabanes Tchanquées de l’île aux oiseaux n’en est pas moins remarquable. À une encablure d’Arcachon, non loin des villages de pêcheurs de la presqu’île de Lège-Cap-Ferret et au milieu des parcs ostréicoles, voilà une occasion unique de déguster une douzaine d’huîtres tout en observant avec attention une faune très présente... Le mouillage du banc d’Arguin, tout aussi naturel et subjuguant, situé dans les passes du bassin d’Arcachon, fait face à la dune du Pilat.

Plonger dans l'ambiance

Lire

Ma ville interdite, Yvonne Daudet et Charles Daney, éd. Loubatières, 2010. Pendant l’occupation, la petite Adrienne sort de l’enfance aux côtés de sa mère autoritaire dans une station balnéaire où l’insouciance cède la place à l’inquiétude et où la Guerre transforme beaucoup trop vite les enfants en adultes.
Le roi du Cap Ferret, Éric de Saint Angel, éd. Vents Salés, 2010. Le réchauffement climatique a fait son œuvre sur la presqu’île du Cap-Ferret. Le paradis est devenu désert, sauf pour un enfant du pays qui s’abandonne à son fantasme : transformer ce tas de ruines fumantes en un nouveau jardin d’Éden.
On a marché sur Arcachon, Patrice Vergés, éd. Vents Salés, 2011. Troisième volume des aventures d’un libraire arcachonnais qui durant l’été 69 part à la recherche de l’assassin de son meilleur ami. Une enquête ponctuée d’embûches et de pièges mortels.

Écouter

Ric Ridol’s, La chanson du bassin, 1937. Hymne régional interprété sur l’air de La Madelon... Un classique aujourd’hui reprit en chœur lors des fêtes locales.
Pascal Obispo, Tombé pour elle (l’île aux oiseaux), 2001. Déclaration enflammée du chanteur français pour l’île emblématique du bassin.

Regarder

Camping (2006) de Fabien Onteniente avec Gérard Lanvin, Mathilde Seigner, Franck Dubosc, Claude Brasseur. Chronique déjantée et populaire d’un été au camping.
Les petits mouchoirs (2010) de Guillaume Canet avec François Cluzet, Marion Cotillard, Benoît Magimel, Gilles Lellouche, Jean Dujardin. À la suite d’un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année.

Déguster

Les spécialités culinaires d’Arcachon suivent les saisons de pêche. La perle du bassin est incontestablement l’huître qui se déguste traditionnellement crue avec un vinaigre d’échalotes, mais que l’on retrouve également sur les cartes des chefs locaux cuisinée de manière plus originale, cuite dans une marinade, chaude, en brochette, gratinée ou farcie. Elle partage cependant la scène gastronomique avec les fruits de mer qui composent traditionnellement les plateaux de fruits de mer. Bulots, crevettes, crabes, étrilles et araignées de mer, coques, amandes et praires, sont eux aussi élevés dans les riches eaux du bassin.

Se restaurer

Chez Yvette

Une institution, temple de la gastronomie locale. On y déguste principalement huîtres et crustacés, mais également lamproie à la bordelaise, turbot rôti ou soles de pinasse.
Tél. : 05 56 83 05 11

Le Patio

Une cuisine délicate et sûre, mise en musique par la brigade du chef Thierry Renou.
Tél. : 05 56 83 02 72

L’Authentic

Éric Thore propose une carte emprunte des influences landaise et océane de la région.
Tél. : 05 56 54 07 94

Dormir

Ville d’Hiver

Une adresse prestigieuse établie sur les hauteurs d’Arcachon, face à la forêt domaniale dans l’ancienne usine de la Compagnie Générale des Eaux, construite en 1884.
Tél. : 05 56 66 10 36

Les bains d’Arguin

Au cœur de la pinède, l’établissement moderne est plongé dans un cadre de verdure à 100 m d’une des plus belles plages d’Arcachon.
Tél. : 05 57 72 06 72

Hôtel des Dunes

Situé sur la Presqu’île de Lège Cap-Ferret, l’établissement fait face à la dune du Pilat et au banc d’Arguin.
Tél. : 05 56 60 61 81

Que faire ?

Musée

La maison de l’huître au fond du petit port de Gujan-Mestras lève le voile sur l’histoire de l’ostréiculture dans le bassin.
Tél. : 05 56 66 23 71

Surf

Cours sur les plages océanes.
Tél. : 06 80 05 46 95

Thalasso

Soins personnalisés, hydrothérapie, sauna, hammam et solarium dans un cadre d’exception entre mer et forêt.
Tél. : 05 57 72 06 66

Plongée

Immersion sur les vestiges du Mur de l’Atlantique, aujourd’hui lieu de vie aquatique favorisant la biodiversité.
Tél. : 05 56 83 98 95

Plage

Avec un front de mer de 7 km bordés de terrasses, de rues piétonnes, les jeux d’eau sont au cœur de la ville.

Visites guidées

Balade culturelle à travers la ville pour une découverte historique et architecturale de la cité impériale.
Tél. : 05 57 52 97 97

Planeur

Depuis l’aérodrome de Villemarie à La Teste-de-Buch.
Tél. : 05 56 54 15 14

Pelote basque

Initiation et pratique sur le fronton local.
Tél. : 09 62 33 98 64

Nature

Le Parc Ornithologique du Teich sur les rives du bassin.
Tél. : 05 56 22 80 93



Recevez la newsletter tous les jeudis