Vendée Globe
Au cœur de la course

Gabart prend l'ascendant

Mots clés :

Inexorablement, François Gabart gagne du terrain sur Armel Le Cléac’h, pendant que Jean-Pierre Dick est en passe de reprendre la troisième place du podium.


Crédit photo : François Gabart - Macif

Samedi, au premier classement de 5 heures du matin, François Gabart (Macif) continuait de grapiller du terrain sur son dauphin Armel le Cléac’h (Banque Populaire), qui pointait à 169 milles. A l’approche de l’île de Trinidade dans des vents de Nord-Est de 15-20 noeuds, Gabart remontait l’Atlantique Sud à 13 noeuds, soit 3,5 de plus que le skipper de la baie de Morlaix. 


 

Matelas confortable pour Gabart



 

En se décalant dans l’est, Gabart a choisi la route qui présentait le moins d’aléas. Par la suite, son avantage sur Le Cléac’h s’étant confirmé, il a veillé à rester au contrôle de son adversaire, en privilégiant une position légèrement décalée, en avant et sous le vent. Enfin, une fois le contournement de l’anticyclone de Sainte-Hélène entamé, il a déclenché le virement de bord en premier, estimant avoir la marge suffisante pour remonter directement vers la pointe du Brésil. Ce mélange d’intuition stratégique et de rigueur tactique fait qu’aujourd’hui François Gabart dispose d’un matelas relativement confortable, sans compter l’avantage psychologique de marquer un adversaire à un moment clé.



 

Dick près du podium



 

469 milles derrière Macif, Alex Thomson (Hugo Boss) éprouve des difficultés pour se repositionner rapidement dans l’Eest et va probablement redonner dans les prochaines heures la troisième place du podium à Jean-Pierre Dick (Virbac-Parpec) qui ne comptait plus que 9 milles de retard. Le scénario de la bataille en tête de flotte, pourrait se reproduire pour la remontée du peloton. En éclaireurs, Jean Le Cam (SynerCiel) et Mike Golding (Gamesa) ne peuvent faire autrement que de gagner dans l’Est en venant chercher la bordure de l’anticyclone.




Un trio au contact



 

Derrière eux, le groupe Dominique Wavre (Mirabaud), Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) et Arnaud Boissières (Akena Vérandas), qui n’est séparé ce matin que par neuf milles, pourrait voir s’ouvrir une porte pour une navigation en route directe, le long des côtes argentines. Actuellement, tous semblent vouloir suivre le même chemin, en route vers le Nord-Est, mais qu’un seul joue les francs-tireurs et le bel ordonnancement du peloton pourrait voler en éclats.



 

De Broc à l’approche du Horn



 

D’autres n’ont pas encore ces états d’âme. A quelque 700 milles du cap Horn, Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) mène la danse des derniers guerriers du Pacifique. Pour l’heure, l’océan prend des airs de congés payés : vent d’Ouest de 15 à 20 nœuds, soleil et mer d’un bleu profond. S’il n’y avait à négocier nombre d’empannages pour descendre jusqu’au cap dur, les navigateurs pourraient se croire en vacances. Mais, pour Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur), l’heure est la fin des réparations  sur sa grand-voile quand Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) doit consolider le travail effectué sur ses safrans. Les mains dans la résine, la navigation au large n’est pas toujours un long fleuve tranquille.



 

CLASSEMENT

 



Positions du 12/01 à 5 heures : 1.François Gabart (Macif) à 4 425 milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 169,3 milles du leader; 3.Alex Thomson (Hugo Boss) à 469 m; Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) à 478,6 m; 5.Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 566 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 1 711 m; 7.Dominique Wavre (Mirabaud) à 2 025,2 m; 8.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 2 026,5 m; 9.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 034,3 m; 10.Bertrand De Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 3 352,9 m; 11.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 3 616,5 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 4 408,1 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB); Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat)



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction