Vendée Globe
Au cœur de la course

Réclamation contre Cheminées Poujoulat

Mots clés : , , , , ,

Le comité de course a porté réclamation contre Cheminées Poujoulat après son mouillage au nord de l’île Auckland.


crédits photo: Thierry Martinez, Sea & Co

A l’aube, ce dimanche 23 décembre, Bernard Stamm a dû s’arrêter au nord de l’île d’Auckland pour remettre en état ses hydrogénérateurs. En effet, ces systèmes de production d’électricité – pour le pilote automatique ou pour la centrale informatique météo – connaissaient des défaillances depuis le large du Portugal, malgré plusieurs réparations. Toutefois, son ancre a chassé, sans doute prise dans un amas d’algues, obligeant le skipper à s’amarrer à son voisin de baie, un navire scientifique russe, afin de sauvegarder son Imoca. Denis Horeau, le directeur de course, rapporte que l’équipage du « Professeur Khromov » a de son propre chef descendu un zodiac à l’eau pour prendre en charge l’ancre de cheminées Poujoulat. Le comité de course a porté réclamation pour suspicion du non-respect du point 3.2 concernant l'assistance extérieure. Le jury, composé de 5 sages et nommé par la FFV (Fédération française de voile), a reçu la réclamation du comité de course et demandé un complément d’information à Bernard Stamm. Le skipper suisse transmettra un rapport de mer dès que la réparation de ses hydrogénérateurs, et donc la remise en route de ses systèmes de communication, le permettra. Le concurrent espère reprendre la course ce jeudi après-midi.

 

LIRE AUSSI:

Marc Thiercelin: "Le Vendée Globe n'est pas une question d'âge"

VG: Et devant ça tamponne un peu



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction