Vendée Globe
Au cœur de la course

Gabart et Le Cléac’h assomment la concurrence

Mots clés : , ,

François Gabart et Armel Le Cléac’h creusent des écarts très importants avec leurs poursuivants. Et ce n’est pas fini...


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée Globe

Après avoir franchi la porte des glaces Australie Ouest jeudi, en début de soirée, François Gabart (Macif) et Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) poursuivaient, vendredi, à 5 heures du matin, leur chevauchée fantastique de l’océan Indien. Chronométrés à plus de 19 nœuds, les deux leaders sont les seuls à bénéficier d’un vent de sud-ouest de plus de 20 nœuds et sont en train d'assommer la concurrence à l’approche du cap Leeuwin. Troisième en ne progressant qu’à 10 nœuds, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) est désormais pointé à 247 milles de Macif. Perchés sept degrés plus nord en latitude, Alex Thomson (Hugo Boss) et Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) vont devoir traverser une bulle anticyclonique très étendue pour rejoindre la porte Australie Ouest. Déjà relégués respectivement à 450 et 525 milles, le Britannique et le Suisse vont encore concéder énormément de terrain dans les prochains jours. Inséparables depuis le passage des Canaries, les cinq hommes ne sont plus que deux à avoir le sourire.



 

Le trio explose aussi



Le fossé se creuse également avec le trio franco-anglo-suisse qui accuse désormais entre 1240 et 1556 milles de retard sur la tête de course. Et ce ménage à trois a lui aussi du plomb dans l’aile. Les images de Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre, se filmant mutuellement à 100 mètres l’un de l’autre il y a une semaine, semblent désormais bien lointaines. Le skipper de Mirabaud s’est empêtré à plusieurs reprises dans des zones de calmes et, aujourd’hui encore, sa progression dans un front sans gradient, excroissance lointaine de la dépression tropicale « Claudia », est poussive. Mike Golding (Gamesa) s’est fait prendre au piège à son tour, et c’est désormais Jean Le Cam qui ouvre la voie tout près de l’Ile de Saint-Paul.

 



D’un front à un autre



Derrière, Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered), Arnaud Boissières (AKENA Vérandas), Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) et Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur), font marcher au mieux à l’arrière ou à l’avant d’une succession de fronts. En franchissant jeudi la longitude du cap Bonne-Espérance, Alessandro di Benedetto a débouché le champagne. Le skipper de Team Plastique a fait son entrée dans l’océan Indien 10 jours après Banque Populaire. Bientôt, il y aura un océan d’écart…



 

CLASSEMENT



Positions du 14/12 à 5 heures : 1.François Gabart (Macif) à 13 894  milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 21,8 mille du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) à 247,7 m; 4.Alex Thomson (Hugo Boss) à 449,9 m; 5.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 525,1 m; 6.Jean Le Cam (SynerCiel) à 1 240,8 m; 7.Mike Golding (Gamesa) à 1 390,9 m; 8.Dominique Wavre (Mirabaud) à 1 556,9 m; 9.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 1 887,7 m; 10.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 2 282,1 m; 11.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 2 671,8 m; 12.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 2 969,4 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 3 620 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).

 

LIRE AUSSI:

Vendée Globe : Florence Arthaud : «Le Vendée Globe perd en humanité»



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction