Vendée Globe
Au cœur de la course

Duel au couteau dans l'Indien

Mots clés : , ,

Toujours aussi intense, le mano a mano entre François Gabart et Armel Le Cléach. Huit milles les séparent mardi matin. 




Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée Globe

Mardi matin, au pointage de 5 heures, François Gabart était de nouveau en tête du Vendée Globe. Un moment devancé, lundi soir, par Armel Le Cléach (Banque Populaire), le skipper de Macif compte désormais 8 milles d’avance sur le Finistérien. Les deux leaders ont franchi pratiquement ensemble la porte des glaces d’Amsterdam située au nord des Kerguelen et plongent dans l’océan Indien vers la prochaine marque de parcours, la porte Australie ouest. Dans un flux de nord-ouest moins soutenu que la veille, Gabart et Le Cléac’h naviguent entre 15,5 et 16,5 nœuds. Des vitesses qui n’auraient pas permis à Gabart de pulvériser, comme il l’a fait lundi, le record de la plus grande distance parcourue en solitaire sur vingt-quatre heures à la barre d’un monocoque, soit 545 milles à la moyenne de 22,70 nœuds. Derrière, à l’approche de la porte d’Amsterdam, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) et Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) profitent d’un angle de vent plus favorable pour grapiller un peu de terrain. De son côté, Alex Thomson (Hugo Boss), cinquième, suit toujours le rythme imposé à 159 milles de Macif.



 

Wavre distancé



Derrière, c’est toujours aussi compliqué pour notre trio de quinquas, Mike Golding (Gamesa), Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud). Ils ont beau s’employer, ne disposant pas de bateaux de la dernière génération, ils concèdent une centaine de milles quotidiennement. Même si ce matin, en vitesse instantanée, Le Cam était le plus rapide la flotte à 21 nœuds. A noter aussi qu’on parle peut-être de trio pour la dernière fois, car Wavre pointe désormais à 175 milles du tableau arrière de SynerCiel. Neuvième, Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) vient de rejoindre la porte de Crozet.

 



Un retard important



A l’arrière, Arnaud Boissières (Akéna Vérandas), Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets), Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) qui progressent à 12 nœuds accumulent un retard impressionnant. Alessandro Di Benedetto (Team Plastique), qui ferme la marche à plus de 3 000 milles de Macif, navigue toujours dans l’Atlantique sud à l’approche de la longitude du cap de Bonne-Espérance.

 



CLASSEMENT



Positions du 11/12 à 5 heures : 1.François Gabart (Macif) à 15 209 milles de la ligne d’arrivée; 2.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 8,1 mille du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) à 79 m; 4.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 118,3 m; 5.Alex Thomson (Hugo Boss) à 159,6 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 635,5 m; 7.Jean Le Cam (SynerCiel) à 675 m; 8.Dominique Wavre (Mirabaud) à 850,7 m; 9.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 1 505,9 m; 10.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 1 967,9 m; 11.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 2 311,6 m; 12.Tanguy de Lamotte (Initiatives-Coeur) à 2 517,4 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 4 031,7 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction