Vendée Globe
Au cœur de la course

A fond dans l'Indien !

Mots clés : , ,

Armel Le Cléac’h est toujours en tête de la flotte. Les quatre premiers impriment un rythme soutenu à la course.



Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée Globe

Mardi, au premier pointage de 5 heures du matin, les quatre leaders du Vendée Globe naviguaient tous à des vitesses moyennes élevées (de 17 à 19,5 nœuds) au gré d’un vent d’ouest qui oscillait entre 20 et 25 nœuds. Toujours en tête, Armel Le Cléac’h possédait alors 33 milles d’avance sur Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec) qui s’était recalé dans le sillage de Banque Populaire. Légèrement plus sud, François Gabart, lui, (Macif) ne compte que 56 milles de retard sur le skipper finistérien. Bien calé au nord de ses rivaux, la meilleure opération de ces dernières vingt-quatre heures est à mettre à l’actif de Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) qui a réduit à  68 milles l’écart qui le sépare de Le Cléac’h. Toujours cinquième, Alex Thomson (Hugo Boss) ne concède pas de terrain.

 



Une nuit difficile



Dans un vent instable, la nuit a dû être particulièrement éprouvante pour les solitaires entre les changements de voiles, les réglages et les prises de tête pour emprunter la trajectoire la plus tendue possible vers la porte Crozet qui se profile à l’horizon. Cette entrée musclée dans l’océan Indien a dû laisser des traces dans les organismes. Sans compter que maintenir longtemps une cadence soutenue, dans une mer où les creux atteignent trois mètres, sollicite énormément le matériel. Derrière, Mike Golding (Gamesa), Jean Le Cam  (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud) n’ont qu’une préoccupation : limiter les écarts. Actuellement distancé, le trio n’évolue plus dans le même système météo que la tête de la flotte et ne contrôle plus pour le moment les événements.

 



De Broc récompensé



Neuvième à l’approche de la porte des Aiguilles, Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) a enfin le bonheur de faire glisser son bateau à plus de 16 nœuds. En queue de peloton, Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets), qui a contourné l’anticyclone de Sainte-Hélène par l’ouest, voit son option récompensée en s’emparant ce matin de la onzième place au détriment de Tanguy de Lamotte (Initiatives Coeur). Le Bigouden a désormais en ligne de mire Arnaud Boissières (Akéna Vérandas). Enfin, bon dernier et sans état d’âme, Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) a décidé de faire de son plaisir d’être en mer sa ligne de conduite. Boucler son tour du monde en ayant profité de chacun des moments qu’il offrait, c’est déjà une forme de sagesse.



 

CLASSEMENT



Positions du 04/12 à 5 heures : 1.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 17 680 milles de la ligne d’arrivée; 2.Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) à 33,6 milles du leader; 3.François Gabart (Macif) à 56 m; 4.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 68,8 m: 5.Alex Thomson (Hugo Boss) à 183,8 m; 6.Mike Golding (Gamesa) à 479,7 m; 7.Jean Le Cam (SynerCiel) à 521,5 m; 8.Dominique Wavre (Mirabaud) à 547,8 m; 9.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 1 045, m; 10.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 1 574,7 m; 11.Bertrand De Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets) à 1 760,5 m; 2.Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) à 1 763,2 m; 13.Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) à 2 219,9 m. Abandons : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée); Jérémie Beyou (Maître CoQ); Zbigniew Gutkowski (Energa); Vincent Riou (PRB).


LIRE AUSSI :

Vendée Globe : Un « Cap » décisif vers l’océan indien

Vendée Globe : L’Océan Indien avec Roland Jourdain



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction