Vendée Globe
Au cœur de la course

La barre des 500 milles en 24 heures est franchie

Mots clés : , , , ,

C'est le jour des records de vitesse sur le Vendée Globe. Jean-Pierre Dick, skipper de Virbac-Paprec et actuel leader, est le nouveau recordman des 24 heures, en solo sur un monocoque de 60 pieds.


crédits photos: Jean Marie Liot / DPPI / Vendée Globe

Jean-Pierre Dick a battu son propre record ce samedi à 9 heures, temps universel. Le skipper de Virbac Paprec a parcouru 502,53 milles nautiques en 24 heures. Il a navigué à une vitesse moyenne de 20,9 nœuds. Bien entendu, la performance doit encore être validée par le WSSRC (World Sailing Speed Record Council), fréquemment solicitée ces dernières heures.
Le skipper niçois reste toutefois très serein. « Le record des 24 heures n'est pas un objectif en soi », relativise-t-il sur son blog. Lors de la vacation de midi, il expliquait: « La mer commence à être haute, dans les 4 mètres de creux. Avec de belles lames blanches, comme de gros moutons... des sortes de troupeaux de moutons même, car il y a de petites déferlantes. On voit le front, tout gris voire noirâtre, qui nous arrive dessus. On aura de la pluie d’ici 2 ou 3 heures - c’est toujours délicat à prévoir. Le vent va tourner, on va être obligé d’empanner. »
 

Etat de la flotte à 16 heures


Jean-Pierre Dick est en tête flotte mais son avance sur son dauphin est de moins de 2 milles. Armel Le Cleac'h a été flashé à 18.6 noeuds sur Banque Populaire.
Le troisième, François Gabart est à 19.1 milles derrière Jean-Pierre Dick. « On va un peu moins vite qu’il y a quelques heures car la mer s’est formée au fur et à mesure, mais ça va super, observe le skipper de Macif. J’ai mis les bottes, le bonnet, pas encore la totale mais on a bien dû perdre une dizaine de degrés en quelques jours et ça va se refroidir encore après avoir passé le front. » Le reste du classement est stable, Dominique Wavre navigue à 15,6 noeuds en 8e position: « Les portes des glaces sont très hautes, l’anticyclone nous rattrape et va nous manger juste avant les portes, on va passer d’un anticyclone à l’autre, analyse le skipper de Mirabaud. Ici c’est magnifique, la mer est d'un bleu profond, le ciel bleu clair. C’est un beau spectacle, on se sent bien au milieu de l’océan, au milieu de nulle part. »
Arnaud Boissières reste en 10e position, derrière Javier Sanso, à 963.3 NM du leader. « Je vais être ralenti par le front mais les autres aussi. Ceux de devant ont pris beaucoup d’avance mais rien n’est jamais perdu, il reste encore les 3/4 du parcours à faire », confiait-il ce midi lors de la vacation.  

 

LIRE AUSSI:

"Le record des 24 heures n'est pas un objectif en soi" - blog de Jean-Pierre Dick

Icebergs droit devant



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction