Vendée Globe
Au cœur de la course

Trois leaders dans un mouchoir de poche

Mots clés : , ,

Jean-Pierre Dick et François Gabart talonnent désormais Armel Le Cléac’h. Les huit premiers bateaux se tiennent en moins de 300 milles !


Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée-Globe

 

Vendredi, au classement de 9 heures du matin, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) pointait toujours en tête du Vendée Globe au niveau de l’archipel britannique de Tristan da Cunha. Comme prévu, en bénéficiant d’un flux de nord-est mieux établi, les adeptes de la route sud que sont Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec), qui a engrangé 469 milles en vingt-quatre heures, et François Gabart (Macif), se sont hissés sur le podium provisoire la nuit dernière. Le skipper finistérien ne compte plus que 55 milles d’avance sur Dick et 72 sur Gabart. Des écarts infimes après trois semaines de course. La bonne nouvelle pour Le Cléac’h, à l’approche (environ 1100 milles) de la porte obligatoire des Aiguilles située au sud de la pointe de l’Afrique, c’est que, ce matin, son décalage dans l’est ne le pénalise plus en terme de vitesse.

 

 

 



Gabart file à 21 nœuds !



Le double vainqueur de la Solitaire du Figaro (2003 et 2010) dévale la fin de l’Atlantique sud à 17 nœuds. Le plus rapide étant Gabart, chronométré à 21,5 nœuds ! Quatrième, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) file aussi à un rythme élevé vers l’océan Indien. C’est bien simple, les huit premiers bateaux se tiennent en moins de 300 milles et affichent presque tous au compteur plus de 17 nœuds. On notera aussi, et ce n’est évidemment pas un hasard, que les quatre monocoques 60 pieds les plus performants de la flotte et de dernière génération sont au commandement de la flotte. Ce qui valorise la belle performance d’Alex Thomson (Hugo Boss), actuellement cinquième, à la barre d’un bateau mis à l’eau en 2007 et qui ne concède que 132 milles à Banque Populaire.
Aujourd’hui, Dick sur une route légèrement plus directe que le leader, devrait grapiller encore une poignée de milles. Derrière, le trio composé de Jean Le Cam (SynerCiel), Mike Golding (Gamesa) et Dominique Wavre (Mirabaud) est revenu au contact. 


 

 

La vitesse coûte que coûte



En queue de peloton, l’atmosphère est moins réjouissante. Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) devrait toucher du vent mollissant, tandis que Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets), Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) et Arnaud Boissières (Akena Vérandas) font face actuellement à un petit manque de pression qui ne leur permet pas de recoller au paquet de tête. Seul Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) semble jouer les électrons libres entre les deux groupes, avec une vitesse de 15,8 nœuds. Le Vendée Globe est un course au large qui prend en ce moment des airs de régate autour de trois bouées…



 

 

Positions du 30/11 à 9 heures :

 

1. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) - 19163.4 nm de l'arrivée
2. Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) - 55.7 nm du premier
3. François Gabart (Macif) - 72.3 nm du premier


4. Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) - 131.3 nm du premier
5. Alex Thomson (Hugo Boss) - 132.2 nm du premier
6. Jean Le Cam (SynerCiel) - 200.2 nm du premier
7. Mike Golding (Gamesa) - 254.3 nm du premier
8. Dominique Wavre (Mirabaud) - 272.7 nm du premier
9. Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) - 510.0 nm du premier
10. Arnaud Boissières (Akena Verandas) - 753.7 nm du premier
11. Tanguy de Lamotte (Initiatives cœur) - 885.5 nm du premier
12. Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) - 936.8 nm du premier
13. Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) - 1279.2 nm du premier


RET. Vincent Riou (PRB) - Abandon
RET. Zbigniew Gutkowski (Energa) - Abandon
RET. Jérémie Beyou (Maitre CoQ) - Abandon
RET. Samantha Davies (Savéol) - Abandon
RET. Louis Burton (Bureau Vallée) - Abandon
RET. Kito De Pavant (Groupe Bel) - Abandon
RET. Marc Guillemot (Safran) - Abandon

 

 

LIRE AUSSI:

Bernard Stamm : « L'objectif est la victoire »

Vendée Globe : Bataille de stratèges

 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction