Vendée Globe
Au cœur de la course

Sixième abandon: Gutek fait demi-tour

Mots clés : , ,

Victime de problèmes électroniques depuis plusieurs jours, Zbigniew Gutkowski enregistrait un retard de 1758 MN sur le leader.


Depuis quelques jours, la trajectoire du skipper polonais laissait perplexe. Après s'être décalé très à l'ouest pour éviter le trafic maritime - son alarme de radar ne fonctionnait plus -  Zbigniew Gutkowski avait dû se mettre à l'abri pour effectuer une réparation: son gennaker s'était enroulé accidentellement dans l'étai. Puis, il a cherché à résoudre les soucis électroniques de son pilote automatique et se trouvait entre Madère et les Canaries, en travers de la route suivie par les autres concurrents. "Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas en Afrique", plaisantait-il ce mardi. Finalement, c'est l'avarie sur son pilote automatique qui l'a convaincu de déclarer forfait. "C'est comme conduire en pleine nuit sur une route qu'on ne connait pas avec beaucoup de lacets et des arbres partout autour. Tout à coup, vos phares s'éteignent et vous ne pouvez pas ralentir. Combien de chances avez-vous de vous en sortir ? C'est ce qui m'est arrivé avec mon pilote automatique, en remplaçant la route et les arbres par la mer et les vagues», a expliqué ce mercredi midi le Polonais.

 

Le courage d'abandonner

 

Le skipper pensait déjà à l'abandon depuis plusieurs jours et il observe: " Le courage, ce n'est pas seulement combattre, mais aussi savoir s'arrêter. Je sais que j'ai fait tout ce que je pouvais pour réparer mes problèmes électroniques depuis plusieurs jours. Je sais aussi que mon équipe et mes amis ont fait de leur mieux. Et je suis extrêmement reconnaissant pour le soutien."

Son fournisseur de pilote automatique, B&G, lui avait envoyé par mail une liste de vérification à effectuer. Cependant, la panne s'est révélée trop sérieuse: "N'ayant aucun pilote automatique, je ne peux pas courir, et si je ne peux pas courir, je dois abandonner. C'est une décision difficile, une des plus difficiles de ma vie. Mais c'est le Vendée Globe, c'est la puissance de l'océan et vous ne pouvez pas vous y opposer", a annoncé le skipper de Team Energa.

 

Zbigniew Gutkowski est le 6e skipper à rentrer au port sur ce Vendée Globe. Premier Polonais de l'histoire à avoir navigué autour du monde en solitaire, il souhaitait boucler sa troisième circumnavigation avec ce Vendée Globe. Il s'est fait remarquer en terminant deuxième de la Velux 5 Ocean (2010-2011) malgré une avarie de quille et deux graves blessures. Et cette force de la nature ne baisse pas les bras: "Je pourrais être de retour lors de la prochaine édition", a-t-il confié aux organisateurs du Vendée Globe.

 

 

LIRE AUSSI:

Portrait: L'énergie de la Baltique

Pronostics Vendée Globe: 11e jour de course

Un tour du monde chinois



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction