Vendée Globe
Au cœur de la course

Jean-Pierre Dick revient fort !

Mots clés : , ,

Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) allonge encore la foulée. Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec), lui, se hisse sur le podium provisoire.



Crédit photo : Jean-Marie Liot (DPPI)/Vendée-Globe

Au pointage de 5 heures du matin dimanche, Armel Le Cléac’h  (Banque Populaire) caracolait plus que jamais en tête de la course en comptant 62 milles d’avance sur François Gabart (Macif), et 75 sur Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) qui grimpe sur le podium provisoire. Grâce à un alizé de nord-est de 15 nœuds, le trio de tête progressait vers l’équateur entre 17 et 19  nœuds ! Le plus rapide : Dick, qui a parcouru 430 milles lors des dernières 24 heures !

 



Stamm moins rapide...

 


Le Suisse Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat), désormais quatrième, rétrograde de deux places. Stamm a concédé 37 milles à Le Cléac’h dans la nuit de samedi à dimanche (68 milles en 24 heures) et navigue seulement à 14 nœuds, soit 5 de moins que Dick. Les deux solitaires possèdent deux bateaux aux performances équivalentes de la dernière génération et sont positionnés ce matin très proches l’un de l’autre en longitude et en latitude. En sachant qu’ils bénéficient probablement des mêmes conditions météo, on se pose forcément la question : Bernard Stamm connait-il un petit problème mécanique à bord ? La différence flagrante de vitesse pourrait s’expliquer par le fait que Cheminées Poujoulat serait privé actuellement de son gennaker ou aurait un souci dans la grand-voile. Ce ne sont que des hypothèses, on en saura certainement plus dans la journée.

 

Gutkowski cap au nord

 

Autre interrogation, la posture anormale de Zbigniew Gutkowski (Energa) qui ferme la marche. Le skipper polonais situé dans l’ouest de Madère navigue ce dimanche matin à 1,7 nœud vers le nord (cap 6°) dans 12 nœuds de vent. Gutkowski doit être en train d’effectuer une réparation à bord en se mettant à la cape. Là aussi, il faudra attendre des explications du navigateur pour en savoir plus...



 

Un lourd tribu...

 


Jean Le Cam (SynerCiel), Mike Golding (Gamesa) et Dominique Wavre (Mirabaud), respectivement 8ème, 9ème et 10ème, payent un lourd tribu à leur décalage vers l’est. En 24 heures, ils ont concédé aux bateaux de tête entre 150 et 190 milles pour se recaler sur la route !

 




CLASSEMENT



 

Positions du 18/11 à 5 heures :1.Armel Le Cléac´h (Banque Populaire) à 21 769 milles de la ligne d’arrivée; 2.François Gabart (Macif) à 62,6 milles du leader; 3.Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec) à 75,2 m:  4.Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) à 77,4 m; 5.Vincent Riou (PRB) à 104,3 m; 6.Alex Thomson (Hugo Boss) à 123,3 m; 7.Jérémie Beyou (Maître CoQ) à 249,8 m; 8.Jean Le Cam (SynerCiel) à 324,7 m; 9.Mike Golding (Gamesa) à 325,3 m; 10.Dominique Wavre (Mirabaud) à 330 m; 11.Arnaud Boissières (Akéna Vérandas) à 435,4 m; 12.Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) à 668,2 m; 13.Tanguy de Lamotte (Initiatives-coeur) à 688,9 m; 14.Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets); à 711,8 m; 15.Alessandro di Benedetto (Team Plastique) à 947,2 m. Zbigniew Gutkowski (Energa) à 1 058,8 m. Abandon : Marc Guillemot (Safran); Kito de Pavant (Groupe Bel); Samantha Davies (Savéol); Louis Burton (Bureau Vallée). 


LIRE AUSSI:

Portrait du jour: Jean Le Cam, repris de justesse

Blog de Jean-Pierre Dick: "J'ai trouvé mon rythme"



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction