Vendée Globe
Au cœur de la course

Météo du Vendée Globe: un début de course différent de l’édition 2008

Mots clés : , ,

Les 20 marins devraient quitter samedi les Sables d’Olonne dans des conditions de vent modérés et instables. La météo devrait se durcir nettement dans le Golfe de Gascogne.


Crédit Photo : Jean-Marie Liot / DPPI.

L’essentiel semble assuré pour les organisateurs du Vendée Globe : les conditions météo devraient être sportives mais praticables au moment du départ samedi à 13h02. A l’arrière du front froid qui traversera les Sables d’Olonne à la mi-journée samedi, le vent instable s’orientera au secteur ouest pour 15-20 neouds avec des rafales à 25 noeuds. La mer sera peu agitée à la côte et des éclaircies devraient même se développer après les pluies de matinée.

« Si les conditions météorologiques s’annoncent perturbées pour le départ et la traversée du golfe de Gascogne, elles seront beaucoup moins fortes qu’en 2008 à la même date, explique Pascal Scaviner, prévisionniste pour la Chaine Météo – Météo Consult. Rappelons que le départ de la dernière édition s’est fait dans un vent très soutenu de sud-ouest ». Ce flux très perturbé avait accompagné la flotte jusqu’au cap Finisterre avant que les concurrents ne "lâchent les chevaux" au large du Portugal, grâce à la bascule des vents au nord en bordure de l’anticyclone des Açores.

Ce ne sera pas le cas cette année. La situation est très différente. Elle est aussi moins fiable dans l’ensemble et présente des pièges.

Après le départ, les premières heures de course se poursuivront dans des conditions de plus en plus instables du fait de l’arrivée d’une masse d’air froid venant des hautes latitudes. Cette évolution favorisera : une forte oscillation du vent en direction et force, une mer devenant forte ainsi que le développement de grains et fortes rafales.

« Dimanche, l’arrivée d’une dorsale sur le proche Atlantique orientera le flux au nord-ouest, avec une forte houle, analyse Pascal Scaviner. Cette évolution favorable du vent sera de courte durée, car il faudra rester vigilant sur la situation à venir pour la nuit, près du cap Finisterre ». La dorsale devrait en effet s’affaisser rapidement en direction du golfe. Conséquence : une possible baisse des vents.

Début de semaine à piège

Lundi, une perturbation, liée à une puissante dépression à 965 hPa centrée au sud de l’Islande, progressera des Açores vers le Portugal. Elle orientera les vents au sud-ouest au nord du Portugal et générera des calmes aux alentours du 40ème parallèle.

Mardi, le front froid de cette perturbation continuera sa lente progression vers le Portugal. La zone de calme se dirigera alors vers Madère.
 

Dans ce type de situation il convient de surveiller l’évolution du vaste système dépressionnaire en formation dimanche au sud de l’Islande. Dans ce système, plusieurs dépressions circulent au nord du 50 ème dont une tempétueuse. Cette présence de masse d’air froid et très dynamique, accompagné de forts vents en altitude, peut renforcer nettement les vents de sud-ouest au large du Portugal.
 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction