Vendée Globe
Au cœur de la course

Vendée Globe : Vingt ans d'expérimentations technologiques


- / La Chaîne Météo

«QUANDle Vendée Globe a été créé, la question était de savoir si un bateau était capable de faire un tour du monde sans assistance ni escales et avec un seul marin à bord. Aujourd'hui, on en est à savoir si les bateaux vont le faire en moins de 80 jours.» Vincent Lauriot-Prévost pose le chemin parcouru depuis vingt ans par ces monocoques qui transportent toujours les rêves des marins aspirés au large. Son cabinet d'architecture, VPLP, associé à Guillaume Verdier, aligne six des vingt bateaux au départ, dont les favoris, PRB, Virbac-Paprec, Macif et Banque Populaire.

De 1989 et la conception hétéroclite de bateaux en glissant aux machines plus homogènes d'aujourd'hui, des évolutions sont visibles: la forme des carènes, le mât aile à barres de flèche ou la quille inclinable. D'autres le sont moins: les matériaux (le carbone), l'accastillage ou l'électronique (pilotes automatiques). «La quille orientable a été validée dans l'affrontement avec ce que la nature peut avoir de pire, avec le Geodis de Christophe Auguin, vainqueur en 1997, souligne Pascal Conq, du cabinet Finot-Conq, inventeur de cet appendice. J'en avais doté des petits bateaux dès 1982, mais pour passer à un 60-pieds Open, il faut beaucoup d'études. Le Vendée Globe est une course qui ne pardonne pas.»

Yves Parlier avait été le premier à se doter d'un mât aile orientable, dès 1994 sur son plan Finot-Conq, Aquitaine Innovations. L'idée avait déjà fait son chemin sur les multicoques. Le transfert de technologie vers les monocoques s'est accéléré avec les déboires de la classe Orma dans les années 2000.

 

Innovations recyclées vers la plaisance

«Ce bateau a été le premier à utiliser la puissance de carène et la légèreté, deux facteurs de la performance pas toujours compatibles, souligne Lauriot-Prévost. Un choix radical pour l'époque. Pour nous, il restait la référence car notre vécu était multicoques.» De cette convergence de regards est sorti Safran, référence en 2008 qui a fait des émules pour cette 7e édition.

Si la Formule 1 a permis de tester les systèmes d'aide à la conduite comme l'ABS, transposé à la voiture de M. Tout-le-Monde, le Vendée Globe, «comme terrain d'expérimentations, fait aussi partie des courses les plus importantes pour le développement des voiliers», pose Pascal Conq. Tout comme la Mini-Transat ou, à l'autre extrémité, l'America's Cup. Mais «là où nous cherchons de la performance, souligne Michel Desjoyeaux, les innovations des 60-pieds sont recyclées vers la plaisance pour le confort. Le premier bateau non de compétition qui a bénéficié de la quille orientable a été conçu pour que le verre de whisky du patron ne glisse pas au travers de la table!»



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction