Vendée Globe
Au cœur de la course

Tanguy de Lamotte, cœur vaillant

Mots clés : , ,

PORTRAIT : L’architecte naval se retrouve sur la ligne de départ du Vendée Globe pour une bonne raison. Tanguy de Lamotte (Initiatives-cœur) souhaite en effet mener à terme une aventure dédiée à certains enfants.


Tanguy de Lamotte. Crédits photo : Initiatives-coeur/Van Malleghem/DDPI

Des tatamis où l’on se doit de garder les pieds sur terre aux immensités liquides devant à nouveau s’ouvrir face à lui, Tanguy de Lamotte a mené sa barque allègrement. Versaillais d’origine mais l’été venu petit-fils heureux des bords de mer bretons, il découvre à 15 ans la compétition à la voile grâce au Trophée des Lycées. Le Bac dans la besace, direction Southampton pour y intégrer la prestigieuse école d’architecture navale. Dans les parages de l’île de Wight ou devant les Needles, fabuleuse porte de falaises crayeuses du Solent, il y croise pendant trois ans des marins préparant la Mini Transat. Un brin de femme dénommée Ellen MacArthur, l’Australien Nick Moloney ou encore Brian Thompson, tous futurs concurrents du Vendée Globe. De ces sujets de la couronne britannique il deviendra le préparateur enthousiaste tout au long de leurs projets, parfois bénévolement. Avec toujours une idée en tête, dessiner son propre 6.50. « Mon objectif à l’époque était plus celui d’un architecte que celui d’un régatier. La performance était au second plan. J’ai débuté sur fonds propres la construction à Lorient en étant quand même aidé par un petit sponsor, SET Environnement, qui m’a suivi jusqu’à la Mini 2005. Un petit bout de coque était déjà offert à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque », explique le skipper de 34 ans qui s’offrira à l’époque une respectable 7e place.


Aimant


Dès lors, la mer et la compétition magnétisent Tanguy de Lamotte. Intégré au cabinet Rogers Yacht Design, il y dessine en partie un 40 pieds avec en vue la Route du Rhum 2010. De nouveaux sponsors sont également aimantés alors que le bateau sort d’un chantier thaïlandais: « A l’origine, Franck Vallée, le patron d’Initiatives, m’a approché pour participer à la première Route du Chocolat. Le chocolat étant un des produits de son catalogue. A l’époque j’avais Novedia comme sponsor. Anciens copains d’enfance, les dirigeants de ces deux boites ont décidé de partager le budget. Et je gagne la course en 2009 avec Adrien Hardy ».


Cœur battant


Les saisons suivantes, le bateau connaîtra des fortunes diverses comme une perte de quille lors de la Jacques Vabre, un cœur battant toujours dans les voiles. Quand lors du dernier salon nautique de Paris, une proposition étonnante lui est faite : « Franck Vallée me demande si l’aventure du Vendée Globe me tente. Un projet peu raisonnable au vu des délais et où l’envie ne suffit pas, sachant que j’avais encore des engagements dans la Class40. Et puis l’idée a rapidement germé. Me voilà donc à la barre de l’ancien bateau de Catherine Chabaud, un plan Lombard avec lequel elle avait couru en 2000 et qui venait de remporter la Velux 5 Oceans avec l’Américain Brad van Liew. Cet engin n’a jamais connu de problèmes structurels. Avec ma petite équipe commando nous ne l’avons pas modifié mais fiabilisé. Sans l’intention de pousser le curseur performance ». Tanguy de Lamotte part donc sur le Pingouin, son surnom d’origine, pour ce qu’il considère une aventure raisonnée de 90 jours au moins, sans tirer de plans sur la comète : « Mon rôle est de faire la course, en faisant de belles traces car c’est dans ma nature, de ramener le bateau tout en faisant en sorte que la chaîne de solidarité qu’on monte pour Mécénat Chirurgie Cardiaque soit complète. Comme l’avait fait Catherine en son temps avec un cœur sur le tableau arrière. Le but est de sauver le maximum d’enfants malades. Initiatives versant un euro à l’association à chaque clic sur notre site dédié pendant ma course ».
L’architecte naval sait donc vers quoi ses envies vont battre à dessein. Le Vendée Globe ayant su garder cette indicible part d’aventure que devrait conserver tout marin.
 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction