Solitaire URGO Le Figaro : les prévisions météo de la 3ème étape

Après une seconde étape longue et éprouvante entre Gijón et Concarneau en raison de conditions de vent faible et irrégulier, cette troisième étape est la plus courte en distance et s’apparente à un parcours de régate de 150 milles formant une boucle autour des îles situées au sud de la Bretagne, avec un départ et une arrivée à Concarneau.


Les Figaros lors de la 2eme etape de la Solitaire Urgo Le Figaro 2017 entre Gijon et Concarneau - le 13/06/2017 / Alexis Courcoux

Une première partie d’étape dans de bonnes conditions de vent

C’est par un vent d’ouest de 8 à 10 nœuds et sous un ciel nuageux que sera donné le départ de la troisième étape ce jeudi midi dans la baie de Concarneau. Dans l’après-midi, le vent s’orientera ouest-nord-ouest et forcira progressivement pour atteindre 15 à 18 nœuds en approche de Belle-île. Ils navigueront donc au portant avec de bonnes vitesses de progression. Avec un vent qui viendra de l’arrière du bateau, ils devront s’écarter de la route directe qui les mène vers la Cardinale sud de Guérande et trouver le moment opportun pour empanner. Avec des conditions de vent quasi optimales dans une mer peu agitée, les premiers skippers devraient arriver au large de Guérande en cours de nuit avant de mettre un cap vers le golfe du Morbihan.

Une seconde partie d’étape dans un vent plus faible et irrégulier

En seconde partie de nuit de jeudi à vendredi, le vent mollira nettement avec le renforcement des conditions anticycloniques par l’ouest. C’est un vent de nord-nord-ouest de l’ordre de 5 nœuds qui s’établira en approche du golfe du Morbihan avec une navigation au près qui sera ralentie et nécessitera de tirer plusieurs bords avant d’atteindre la Teignouse en début de matinée.  En direction de Belle-île, le vent restera faible et irrégulier en matinée de ce vendredi avec un secteur nord-ouest dominant. Les marins devront être attentifs car ils devront jouer avec les courants dans un vent particulièrement faible et devront guetter la moindre risée sur le plan d’eau qui puisse permettre de tirer son épingle du jeu. Dans l’après-midi, le vent reviendra à l’ouest et gagnera un peu en force ce qui permettra de gagner en vitesse avec une navigation au prés pendant quelques heures entre Belle-île et Concarneau. Les premières arrivées sont attendues en fin de journée dans le port de Concarneau.



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction