La Solitaire fait le show sur la Garonne

Mots clés : , ,

La Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire partira de Bordeaux le week-end du 1er juin au moment de la Fête du fleuve


LOISIRS-BORDEAUX-FETE-FLEUVE / La Chaîne Météo - Fête du Fleuve 2009 à Bordeaux.

C'est inédit. En 2013, la Solitaire du Figaro prendra un départ pour la première fois sur l'estuaire de la Gironde. Le village de la course sera installé en plein coeur de Bordeaux, depuis le Pont de pierre jusqu'aux Miroirs d'eau. «Nous souhaitons pour les années à venir, aller découvrir de nouveaux territoires et des villes au potentiel de population et économique forts, explique Pierre Bojic, directeur général de Pen Duick. Bordeaux est une ville prestigieuse avec un fort bassin de population, très dynamique au mois de juin.» La Solitaire sera donc en vedette au coeur de la ville et profitera du public de la Fête du fleuve: 250.000 personnes se sont massées sur les quais lors de la dernière édition de cet événement populaire. «Nous aurons sans doute la plus grosse fréquentation jamais enregistrée pour un départ», se réjouit Pierre Bojic.

 

Les skippers quitteront le quai des Chartrons dès le samedi 1er juin. Ils descendront le fleuve en parade au milieu des vignes, avant de passer en mode régate le lendemain, à hauteur de Pauillac. «En raison de la marée, les bateaux ne pouvaient pas sortir de l'estuaire de la Gironde en une seule navigation», précise le directeur de course, Gilles Chiorri. Les concurrents vont devoir jongler avec le trafic maritime, un courant fort - de l'ordre de 4 à 6 noeuds - des bancs de sable et un plan d'eau restreint entre les deux rives du fleuve. «Nous verrons sans doute une flotte très serrée avec de multiples croisements», ajoute le directeur de course. En fin d'après-midi, les figaristes croiseront le phare de Cordouan, direction le Portugal. Le nom de la première ville étape, elle aussi inédite, ne sera révélé qu'au mois de janvier en raison d'échéances électorales sur place.

 

Ce qui est certain, en revanche, c'est que cette première étape sera longue et sportive. «Sur le papier, c'est l'étape la plus difficile, explique Gilles Chiorri. Et les skippers n'ont pas l'habitude de longer les côtes espagnoles d'Est en Ouest.». L'étape suivante sera une remontée technique vers le Golfe de Gascogne avec une arrivée dans une ville espagnole qui sera annoncée en 2013. Place ensuite à la troisième étape, plus classique, vers la Bretagne nord avec un passage par le Chenal du Four et ses redoutables renverses de marées. «Ce sera difficile, surtout avec la fatigue de fin d'étape», explique Gilles Chiorri. Le nouveau port de plaisance de Roscoff, ville d'arrivée de cette troisième étape, sera le bienvenu pour procurer un peu de repos aux concurrents.

 

L'ultime étape de la 44è édition de la Solitaire conduira ensuite la flotte vers Dieppe. «Nous avons voulu proposer un parcours équilibré en terme de distance, il nous semblait donc logique de remonter vers le Nord de la France, explique Pierre Bojic. Comme cette étape est classique, nous maîtrisons bien les heures potentielles d'arrivées.» Si le parcours 2013 ne contient pas d'escale anglo-saxonne, cette dernière étape proposera néanmoins une traversée de la Manche et une navigation côtière le long de l'Angleterre. «Nous allons saluer nos amis d'outre-manche, indique Gilles Chiorri. C'était un passage obligé vu le fort contingent anglo-saxon que nous pressentons sur cette édition». Un ou deux skippers irlandais et trois à six anglais sont en effet attendus cette année.



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction