Coup double à Rio de Janeiro pour The Wave, Muscat

Mots clés : , ,

Le rideau est tombé sur la sixième saison des Extreme Sailing Series. En s’imposant au Brésil, The Wave, Muscat monte sur la première marche du podium de la saison, devant Oman Air et Groupe Edmond de Rothschild.


Lloyd Images

Ils étaient encore quatre à pouvoir prétendre au titre avant le dernier Act de la saison qui s’est couru le week-end dernier à Rio de Janeiro. Et c’est finalement The Wave, Muscat qui a tiré son épingle du jeu en s’imposant à l’arrachée au Brésil avec la plus courte avance jamais enregistrée : 0,2 point sur les Français de Groupe Edmond de Rothschild. Si la victoire pour l’ensemble de la saison semblait déjà acquise pour Leigh McMillan et ses hommes avant la dernière manche, celle de l’Act 8 restait un défi pour l’équipe qui s’est montré la plus régulière sur la saison avec quatre victoires au compteur. « Nous sommes aux anges ! C’est absolument incroyable d’avoir gagné ici à Rio. Quelle épreuve extraordinaire. Cela s’est joué à un cheveu. Notre équipe s’est vraiment bien battue, les gars ont été formidables pendant toute la saison et je tiens à leur dire un immense merci. C’est magique ! Nous sommes une équipe heureuse », a déclaré le skipper britannique à l’issue du dernier Act de la saison.

 

Derrière, la lutte a été acharnée. Tout s’est joué dans la toute dernière manche entre Red Bull Sailing Team, Groupe Edmond de Rothschild et Oman Air. Avec dix manches gagnées, les Français auraient pu s’imposer mais terminent finalement sur la 2e marche du podium du 8e Act et signent une belle troisième place sur la saison. « Nous sommes forcément un peu déçu mais ce dernier Act à Rio a été génial, a commenté Pierre Pennec, skipper du bateau armé par Benjamin de Rothschild. C’était très serré entre les premiers bateaux, et notre équipe s’est bien battue ». Malgré cette belle performance, Groupe Edmond de Rothschild ne reviendra pas sur le circuit l’an prochain. « Nous avons vécu quatre belles années sur les Extreme Sailing Series, tant sportives qu’humaines. Le team a toujours su accrocher les podiums et nous a fait vivre des moments uniques en menant tout le Groupe Edmond de Rothschild dans son sillage. L’histoire du Gitana Team restera marquée par ces années mais aujourd’hui, il a été décidé de se concentrer sur la course au large avec le trimaran de 70’ skippé par Sébastien Josse et Gitana 11. Notre absence sur les Extreme Sailing Series l’année prochaine ne signifie pas que nous ne reviendrons pas ultérieurement sur le circuit », a déclaré Cyril Dardashti, Directeur Général du Gitana Team.

 

Les deux teams omanais aux commandes au général

 

Pour sa première année sur le circuit, Morgan Larson, skipper d’Oman Air, 3e à Rio, termine 2e sur l’ensemble de la saison derrière l’autre équipe omanaise, après une victoire à domicile à Mascate et une à Cardiff. « Cette dernière journée était très difficile et comme je viens de le dire aux gars de l’équipe, elle a révélé notre état d’esprit à bord du bateau. Nos équipiers sont des battants. Ils ne baissent jamais les bras, même quand nous sommes en mauvaise posture, a indiqué Morgan Larson. Nous sommes très contents de notre performance. Nous avons donné le meilleur de nous mêmes et avons un bel avenir devant nous ». Une joie qui tranche avec la déception de Roman Hagara et du Red Bull Sailing Team, qui échouent au pied du podium de l’Act 8 et de la saison après avoir perdu deux places dans les 100 dernières mètres de l’ultime course de la saison.

 

 

Classement Général des Extreme Sailing Series 2012


1. The Wave, Muscat, 76.5 points

2. Oman Air, 65 points

3. Groupe Edmond de Rothschild, 64.5 points

4. Red Bull Sailing Team, 59 points

5. GAC Pindar, 45.5 points

6. SAP Extreme Sailing Team, 42 points

7. Alinghi, 35.5 points

8. ZouLou, 28 points

 

A LIRE AUSSI :


Près de 5400 milles pour la transatlantique du café
 



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction