Dunkerque-Marseille pour le Tour de France à la voile

Mots clés :

Le parcours du Tour de France à la voile 2013 vient d’être dévoilé. Un parcours qui n’oublie pas l’international avec deux étapes hors de l’hexagone : les Pays-Bas d’abord, puis l’Espagne en deuxième partie de parcours.


Tour de France 2012. Crédits photo : Jean-Marie Liot/ASO

Du 28 juin au 28 juillet, juste après la Solitaire du Figaro, le Tour de France à la voile sillonnera nos côtes. Le départ sera donné à la fidèle Dunkerque (28/29/30 juin), "une étape où les marins ont leurs marques" apprécie le directeur de course, Christophe Gaumont. La cité nordiste accueille le Tour pour la 27e année consécutive. 

 

1ere étape: Direction les Pays-Bas

 

Les concurrrents quitteront Dunkerque de nuit, slalomant à travers les bancs de sable, pour rejoindre l'embouchure de l'Escaut, aux Pays-Bas. Le Tour de France à la Voile fait étape à Breskens (1er et 2 juillet) pour la deuxième fois de son histoire. Il faut revenir à 1988, et le prologue de cette édition, pour retrouver un passage au coeur de cette cité balnéaire de Zélande, cette région connue pour son caractère venteux.  Les skippers passeront devant le massif phare de Breskens, l'un des plus anciens des Pays-Bas.

 

2e étape: Cap sur Dieppe

 

Les skippers redescendront ensuite jusqu’à Dieppe (4, 5 et 6 juillet) avec une longue étape de 150 milles. Ils passeront devant les falaises du Cap Gris-Nez au milieu de la nuit, traverseront la baise de Somme avant de rejoindre la jetée de Dieppe sur le coup de midi. Les organisateurs s'attendent à un grand succès populaire sur le quai Henri IV: 6300 visiteurs s'étaient massés sur ce quai en 2012.


3e étape: Les planches comme objectif

 

Les 7 et 8 juillet, le Tour de France à la voile fera étape à Deauville, pour la première fois depuis 1990. Pour y arriver,  les concurrents vont devoir affronter une navigation à contre-courant en quittant Dieppe, le soir. Une partie du parcours spectaculaire lors de l'édition 2012 avec de nombreux virements de bord. "Notre objectif est de naviguer au plus près des côtes pour offrir un beau spectacle", explique Christophe Gaumont. Les skippers devraient passer l'écluse à 10 heures du matin avec la marée montante.  Le village sera installé sur les planches de Deauville. 

 

4e étape: une étape éprouvante vers le Finistère

 

Voilà l'étape la plus difficile sur le papier. D'abord parce qu'elle arrivera après des navgations de nuit, ensuite parce que c'est l'étape la plus longue de l'histoire du Tour de France à la voile: 250 milles de Deauville jusque Brest, soit 30 à 48 heures de navigation. "Les concurrents passeront le long des îles anglo-normandes, le chenal du Four, et le Goulet de Brest, énumère Christophe Gaumont. Le goulet devrait creuser les écarts avec un courant qui va se mettre à tourner, de plus en plus". Gare aux retardataires ! Les organisateurs se réjouissent de faire escale dans une ville dynamique, forte d'un bassin d'emploi de 400 000 personnes. C'est la 10e fois que le Tour s'arrête à Brest (11 et 12 juillet).

 

5e étape: la Cité de la voile, droit devant

 

Les 13 et 14 juillet, les concurrents sont attendus à Lorient. Cette 5e étape a été souhaitée hauturière avec un passage à l'Ouest de l'île de Sein, au-delà du phare d'Ar-Men. Cette étape a été volontairement rallongée: de 70 milles en ligne directe, elle passe à 115 milles. Et pour la première fois, le Tour de France à la voile organise une régate du tour le 14 juillet. Il s'agit en fait de la régate "Grand Large" de Lorient, ouverte à tous, autour de l'île de Groix, qui sera lancée quelques minutes après le départ des skipppers, sur le même parcours. 

 

6e étape: descente vers la Vendée

 

Il est temps de mettre cap au sud, jusqu'à la dernière étape de l'Atlantique : Saint-Gilles-Croix-de-vie. Le départ est prévu de Lorient à l'aube, 6 heures du matin, pour un parcours entre les îles. "Le vent pourra être piégeux, avertit le directeur de course. Lors des deux dernières éditions sur ce parcours, les concurrents étaient allés très vite, au portant." L'arrivée est prévue en soirée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, après 85 NM de course.

 

7e étape: sur l'autoroute !

 

Les M34 descendront vers l'Espagne entre l'A6 et la N20 vers Roses, sous le soleil radieux de la Costa Brava. Roses avait déjà accueilli le Tour de France de la voile en 2012 et cela avait permis de superbes joutes au raz des côtes. Roses offre un véritable stade nautique sur l'une des 50 plus belles baies du monde (19/20 juillet). 

 

8e étape: Cap sur Gruissan

 

"Statistiquement, c'est la côte la plus ventée de France", prévient Christophe Gaumont. En 2012, cette partie du parcours avait suscité beaucoup de tourmente pour les skippers. L'arrivée se fera dans un cadre idyllique, celui du tournage du film 37,2° le matin (22/23 juillet).

 

9e étape: Direction La Seyne-sur-mer

 

Voici une étape de coefficient 3 donc très importante pour le classement. "Ce sera la dernière nuit en mer des skippers avec une traversée du golfe du Lion et une arrivée, baie des Sablettes, à La Seyne (24/25 juillet), fidèle ville étape du Tour de France à la voile.

 

10e étape: le sprint final

 

La dernière étape sera une régate courte mais intense jusque Marseille pour une arrivée les 26/27 et 28 juillet. "Ce sera une étape coefficient 2 donc il y aura toujours des points à prendre au classement, des cartes à jouer", observe le directeur de course, Christophe Gaumont. L'objectif des organisateurs est donc un finish au coeur de l'été, devant des plages noires de monde.

 

LIRE AUSSI: 

J Boats, partenaire de la semaine de Porquerolles

Stamm à la Crozet des chemins



SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction