Les piranhas sont-ils vraiment dangereux pour l'homme ?

Lundi 20 mars 2017 à 15h39

Mots clés : , , , , ,

Les piranhas sont présents dans presque tous les lacs et rivières d’Amérique du Sud. Sont-ils vraiment dangereux pour l’homme ? Nautisme.com démêle le vrai du faux.


Crédit : pinterest

Les piranhas sont tous carnivores ?
FAUX : la plupart des espèces de piranhas sur frugivores (fruits) ou phytophages (végétaux). Ces poissons sont très friands des graines qui tombent dans l’eau. Seules quelques espèces sont carnivores, comme les piranhas rouges (ou piranhas à ventre rouge). Petite astuce visuelle : plus les piranhas sont gros, plus il y a de chance qu’ils soient végétariens. Les espèces de grande taille (jusqu’à 6 kg, comme c’est le cas en Amazonie et en Guyane) sont toutes végétariennes tandis que les espèces les plus petites sont attirées par la viande.


Les piranhas attaquent en bancs ?

VRAI ET FAUX : le cinéma hollywoodien a de nombreuses fois montré dans ses films d’immenses bancs de piranhas attaquant férocement animaux et humains. Ce type de scène n’est pas impossible, mais plutôt rare. Les piranhas à ventre rouge (l’espèce la plus agressive) est plutôt solitaire. Si la nourriture est suffisante, chaque poisson vivra paisiblement de son côté, se nourrissant de quelques crevettes et de vers, sachant qu’un piranha à ventre rouge ne peut avaler que 2,46 grammes par jour. Mais si les piranhas à ventre rouge sont affamés, ou en grande situation de stress, ils ont tendance à se regrouper et à attaquer de plus grosses proies (généralement d’autres poissons) en bancs.


Les piranhas sont attirés par le sang ?
VRAI : les piranhas carnivores peuvent détecter la présence de sang à plusieurs dizaines de mètres et ont effectivement tendance à attaquer la proie en question.


Les piranhas peuplent d’autres pays que ceux de l’Amérique du Sud ?

VRAI ET FAUX : certains piranhas, et même bancs de piranhas, ont été trouvés très loin de l’Amérique du Sud, comme dans les zones tropicales des Etats-Unis. Cependant, il s’agit là de piranhas «domestiques», relâchées de leurs aquariums. Ils peuvent parfois survivre, mais la plupart ne résistent pas longtemps.


Les piranhas ont déjà tué beaucoup d’êtres humains ?

FAUX : aucune mort humaine n’a jamais été directement imputée aux piranhas : il est souvent arrivé que des humains soient mordus par des piranhas carnivores, mais à priori, cela n‘a jamais été au-delà de quelques lambeaux de peau arrachés… Il se raconte localement que des enfants en bas âge auraient été tués par des attaques de piranhas, sans que cela ait pu être vérifié. Des carcasses d’animaux de grande taille (vaches par exemple) peuvent être parfois retrouvées en mauvais état, mais la cause de la mort de l’animal est bien souvent la noyade. Les piranhas et autres habitants du fleuve se sont alors régalés de la carcasse une fois l’animal déjà mort.


La plupart des habitants vivant près des fleuves d’Amérique du Sud se baignent dans des eaux occupées par différentes espèces de piranhas et il en résulte que le risque d’attaque, et même de simple blessure, sur un humain en bonne santé est infime. Le danger est actuellement beaucoup plus grand avec d’autres espèces très répandues dans les mêmes lacs et fleuves, comme les caïmans, anacondas, requins d’eau douce et anguilles…

A voir aussi :

Mer fluorescente : de nouvelles photos prises en Australie

Ces lacs habités par des monstres
 


SERVICES :
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Recevez la newsletter tous les jeudis