Un 3e congrès mondial sur les aires marines protégées

Lundi 21 octobre 2013 à 11h32

Mots clés :


Le 3e congrès mondial des aires marines protégées (AMP) s'est ouvert aujourd’hui au palais du Pharo à Marseille, en présence de représentants d'une centaine de pays.


Au terme de la partie "expertise" du congrès, qui se tiendra jusqu'au 25 octobre à Marseille, "une "réunion politique à haut niveau" rassemblant des ministres d'une trentaine de pays aura lieu à Ajaccio le 26. Des annonces y sont attendues, dont certaines devraient porter sur la création de nouvelles AMP notamment en Outre-mer française.


Environ 3% des océans bénéficient d'un statut d'aire marine protégée, mais les réalités sont diverses- de zones d'exclusion à des aires protégées pour une pêche durable-, et certaines AMP n'en portent que le nom.


A Nagoya (Japon) en 2010, la communauté internationale s'est donné pour objectif de placer "au moins (...) 10% des zones marines et côtières" en AMP d'ici 2020. Or étant donné le rythme actuel de créations de ces zones, il faudrait "attendre un siècle pour atteindre cet objectif", relève le ministère français de l'Ecologie. "C'est l'enjeu" de ce congrès, précise-t-il dans son dossier de presse, "impulser une accélération à la création d'AMP".


Un des autres grands dossiers est la situation de la haute mer, vaste territoire marin qui couvre 64% des océans. Situé hors des eaux territoriales, et donc hors de tout cadre légal, il est devenu un "far west" pour chalutiers géants et prospection pétrolière, au mépris de la protection de la biodiversité.


Là encore, la communauté internationale s'est engagée, à Rio en 2011, à ouvrir des négociations "au plus tard en 2014" dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies pour créer un instrument juridique international de protection de la biodiversité en haute mer.


Mais les réticences de plusieurs pays, dont les Etats-Unis, le Canada ou encore le Japon et l'Islande, rendent cet objectif incertain.
Plusieurs thèmes seront abordés durant ce congrès comme l'état de la science sur la santé des océans, la gestion effective des AMP ou encore les moyens de stimuler des approches régionales.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction