Météo de nos littoraux : une semaine à hauts risques

Lundi 16 septembre 2013 à 07h26

C'est une semaine mouvementée qui s'annonce avec plusieurs coups de vent liés au passage de nombreuses et puissantes perturbations britanniques.


Des mauvaises conditions météo qui s'expliquent par la mise en place d'un puissant système dépressionnaire entre l'Islande et l'Allemagne en passant par la France, avec de fortes pluies accompagnées de coups de vents.

Près de la Manche, après une journée de lundi marquée par de fortes averses de grésil l'après-midi, on surveillera plus particulièrement la descente d'une virulente perturbation entre mardi et mercredi. Une perturbation actionnée par une dépression très creuse (955 hPa) centrée sur l'Ecosse qui entraînera de fortes conditions en mer et des rafales pouvant atteindre les 100 km/h sur les caps et côtes habituellement exposés. Ces mauvaises conditions auront tendance à s'estomper à partir de jeudi grâce à des pressions plus élevées liées au rapprochement de l'anticyclone des Açores dont l'influence se fera surtout sentir à partir de vendredi. Côté température, pas de miracle avec la présence d'une masse d'air très frais en altitude et un vent orienté au nord qui soufflera assez fort, le ressenti pourra même paraître froid lundi et mardi avec pas plus de 15°C dans l'air et un ressenti au vent parfois voisin de 10 ! Ce sera le moment de sortir les kways, les anoraks et, pour les plus frileux, les bonnets...

 

Le long de l'Atantique, la metéo ne sera pas idéale non plus avec lundi le passage d'une perturbation suivie mardi soir et mercredi de la descente d'un front froid très dynamique qui balaiera le bassin du nord au sud. A son passage, on attend de fortes vagues, une houle de 2 à 3 mètres au large du Finistère mardi soir et de la côte basque mercredi après-midi. Le vent se renforcera au passage du front froid avec des rafales de 7 à 8 Beaufort. A partir de jeudi, la situation s'améliore par la côte aquitaine ; une amélioration qui se généralisera vendredi prochain à tout le littoral atlantique avec davantage de soleil et surtout des températures en hausse et qui rejoindront simplement les moyennes de saison.

 

Enfin près de la Méditerranée, il faut composer avec du mistral et de la tramontane. Une longue période de vent qui se terminera vendredi prochain, pas avant. Un vent qui après une pause lundi, reprendra du service mardi et jusqu'à jeudi avec des rafales voisines de 100 km/h sur les caps exposés, tels le cap Béar, le cap Couronne, le bec de l'Aigle, le Drammont ou bien encore le cap Corse et Bonifacio en Corse. Si en Languedoc-Roussillon, mistral et tramontane auront l'avantage de nettoyer le ciel, la situation sera plus délicate entre la Côte-d'Azur et les côtes corses où la présence constante d'une dépression sur le golfe de Gênes occasionnera de l'instabilité sous forme d'averses orageuses, surtout les après-midi. Là aussi, c'est en fin de semaine que les conditions en mer s'amélioreront avec le comblement de la dépression et une baisse d'intensité du vent.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction