Île de la Réunion : des vagues de 10 mètres

Mercredi 21 août 2013 à 16h30

Une alerte à la houle est toujours en cours à la Réunion avec des vagues de quatre à cinq mètres, les plus fortes d'entre elles pouvant atteindre les 10 mètres à proximité des côtes sud et surtout ouest de l'île. Une forte houle qui arrive d'Amérique du Sud après un très long périple. Elle devrait s'atténuer en début de soirée ce mercredi.


Crédit : La Chaîne Météo

Nous sommes en plein coeur de l'hiver austral, avec la circulation de vents très puissants qui ceinturent l'Antarctique.  Par ailleurs, les dépressions atteignent leur maximum d'intensité en cette saison, avec des vents violents autour de ces minimums de basses pressions, des tempêtes en mer et des vagues pouvant atteindre les 12 mètres de haut au large de la Terre de Feu.

La situation actuelle est justement liée à cette circulation perturbée très dynamique entre le continent antarctique, l'Amérique du Sud en passant au large de l'Afrique du Sud en se dirigeant vers l'île de la Réunion très temporairement.

Des dépressions se creusent alors rapidement et traversent une grande partie des bassins Atlantique et Pacifique. Ces dépressions ne rencontrant pas d'obstacle terrestre majeur - contrairement à l'hémisphère Nord où l'Amérique du Nord et l'Eurasie cassent ou du moins infléchissent leur trajectoire - elles peuvent parcourir plusieurs milliers de kilomètres et induire en mer une houle de plus en plus forte, et ceci sur plusieurs milliers de kilomètres.

L'énergie des vagues s'en trouve ainsi décuplée avec des creux qui peuvent atteindre les cinq à dix mètres (voire même les 12 à 15 mètres). Dans certaines situations, comme c'est le cas actuellement, une dépression australe, très creuse, est remontée un peu plus haut qu'à l'accoutumée en latitude. En raison de son positionnement et de son intensité, elle génère une forte houle jusque dans les parages de la Réunion avec des vagues très importantes sur les côtes sud et ouest de l'île. Une alerte à la forte houle a donc été lancée hier et est valable jusqu'à jeudi matin. Une submersion des plages, une élévation du niveau de la mer ainsi que de forts courants à proximité des passes pourront être observés.

 

Des forts coefficients de marée

 

L'autre élément à prendre en compte est le coefficient de marée, le plus important de l'année, qui atteindra 106 mercredi et 109 jeudi matin.  La conjonction de ce fort coefficient de marée et la proximité d'une dépression australe très intense accentuent la puissance des flots et par voie de conséquence aggrave encore le risque de submersion.

 

Une houle à ne pas confondre avec une houle cyclonique !

La houle cyclonique à la Réunion est la plus souvent générée par des cyclones arrivant par l'est et le nord (océan Indien). C'est donc généralement la côte orientale de l'île qui est la plus impactée. La houle actuelle est liée à une dépression antarctique, évoluant au sud et à l'ouest de l'île, ce qui explique justement que les côtes sud et ouest de l'île soient les plus impactées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction