La première quinzaine d’août n’avait pas été si belle depuis 2003

Dimanche 18 août 2013 à 09h05

Depuis la canicule de 2003, nous n’avions connu que des mois d’août plutôt maussades. Mais le cru 2013 a relevé le niveau.


crédits photo: Valéry Hache / AFP

Nous avons vécu le troisième mois de juillet le plus chaud depuis 1945, derrière 2006 et à quelques degrés de 1983 que nous n’avons pas pu rattraper en raison de la légère baisse des températures après les orages en fin de mois. Et contrairement aux étés 1983 et 2006 où après un mois de juillet caniculaire, l'ambiance était devenue automnale en août, cette première quinzaine d’août est restée supérieure aux normales de saison. Le mois a même commencé très fort avec des températures supérieures à 35°C le 1er août au nord de la Loire. A partir du 2 août et jusqu’au 10, la situation s’est dégradée avec un ciel bien plus nuageux et quelques averses ; les températures ont baissé sensiblement tout en restant dans des valeurs de saison. Puis le mercure est repassé au-dessus des moyennes, avec un soleil de plus en plus présent. Sur les 15 premiers jours d’août, la pluviométrie est inférieure de 30 à 50% aux normales, malgré les orages des 5, 6 et 7 août, les températures dépassent les moyennes de 1,5°C et l’ensoleillement est supérieur de 20 à 30% aux années précédentes.


Retour aux années 90
 

« En analysant ces 15 premiers jours d’août, on constate que les conditions météo qui ont prévalu ont donc été bien meilleures cette année, observe Gilles Matricon, prévisionniste pour Météoconsult / La Chaîne Météo. Mais il faut aussi relativiser puisque depuis la canicule d’août 2003, nous n’avons pas connu, à l’échelle de la France, de première quinzaine formidable. » Les plus beaux débuts de mois d’août se concentrent essentiellement entre les années 1990 et 1998. Ainsi, du 1er au 12 août 1990, les 35°C ont été atteints plusieurs jours de suite. Même chose entre le 6 et le 12 août 1998. « Mais c’est surtout l’année 1997 qui a marqué les esprits avec une vague de chaleur mémorable qui a perduré du 3 au 25, assure Gilles Matricon. Et si elle n’a pas été aussi intense que la canicule de 2003, la vague de chaleur d’août 1997 a aussi été plus longue. » En revanche, depuis le début des années 2000, la deuxième quinzaine d’août tire son épingle du jeu, avec plusieurs épisodes de chaleurs mémorables. Cela devrait être le cas cette année avec une vague de chaleur en préparation pour le milieu de la semaine. La barre des 30°C devrait être dépassée quasiment partout au cours du week-end prochain, avec des pointes supérieures à 36°C dans le grand sud-ouest, en raison d’une remontée d’air très chaud venu d’Afrique du Nord. Les derniers aoûtiens sur les plages bénéficieront en prime des eaux de baignades les plus chaudes de l’année, après un été sous le soleil.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction