Brouillard et vent en Manche ce week-end : les explications

Lundi 1 juillet 2013 à 14h09

Mots clés : ,

Si la plupart de nos littoraux avaient retrouvé de belles éclaircies ce dimanche, la situation était plus laborieuse le long de la Manche. Les entrées maritimes ont persisté par endroits, localement doublées de brouillards au large. Le contexte météo est à l’origine de ces formations.


Sous licence creative commons Pocky

Malgré la présence de hautes pressions, le beau temps n’était pas garanti en Manche, avec de nombreux nuages bas. Cette grisaille marine s’explique par la forte humidité présente dans l’atmosphère, à l’arrière du front qui a traversé en matinée de samedi. Durant ce week-end, la masse d’air s’est sensiblement radoucie en altitude, ainsi qu’au niveau du sol.


Dans le même temps, l’eau de la Manche reste très froide pour la saison après ce printemps perturbé, n’affichant que 12 à 15°C en ce tout début juillet. En entrant au contact de la Manche, l’air doux en altitude s’est alors refroidi à sa base, entrainant une condensation sur quelques centaines de mètres d’épaisseur. C’est ce que l’on appelle le brouillard d’advection, très fréquent en haute mer.


Ce type de brouillard ne nécessite donc pas nécessairement une absence totale de vent. C’était le cas ce dimanche en Manche, avec des rafales de l’ordre de 20 nœuds, et une visibilité souvent réduite sous les 500 mètres. Ces conditions ont d’ailleurs compliqué la navigation pour les marins de la Route des Princes, entre Plymouth et Morlaix. En ce début de semaine, les conditions seront encore maussades en Manche, mais progressivement moins brumeuses. Il faudra attendre la fin de semaine pour retrouver un soleil plus généreux.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction