Dénoncer les risques qui pèsent sur l’Arctique

Jeudi 25 avril 2013 à 10h48


Greenpeace a lancé mercredi un site internet permettant aux employés des groupes pétroliers, et en particulier de Shell, de dénoncer de façon anonyme les "risques incroyables" pris pour exploiter les ressources de l'Arctique.


Ce site, www.arctictruth.org, "fait directement appel à tous les employés de l'industrie pétrolière susceptibles d'avoir accès à des informations internes, en particulier sur les mesures de sécurité, les mauvaises pratiques et de possibles infractions aux lois de protection de l'environnement", a précisé l'organisation.


Il "leur offrira l'opportunité de soumettre des information de façon sécurisée et confidentielle", a ajouté Greenpeace. "L'impact humain, environnemental et économique (d'une fuite d'hydrocarbures) dans les eaux arctiques serait catastrophique", a insisté Ben Ayliffe, un des responsables de la région chez Greenpeace. "Nous espérons que ce site permettra de connaître toute la vérité sur les paris dangereux que des compagnies comme Shell sont prêts à prendre", a poursuivi M. Ayliffe, estimant que les récentes opérations du géant anglo-néerlandais dans l'Arctique "ont été désastreuses de bout en bout".
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction