CMN : la CGT craint un recours à la sous-traitance

Jeudi 26 septembre 2013 à 10h01

Mots clés :


La CGT des Constructions mécaniques de Normandie (CMN), qui ont annoncé début septembre avoir reçu une commande de 30 bateaux de la part du Mozambique, a dit craindre que la société n'ait recours à la sous-traitance dans des pays à bas coûts pour la moitié de la commande.


"On sait qu'ils vont faire appel à la sous-traitance pour gagner 20 à 30% de compétitivité. Il y aura 14 bateaux de fabriqués ici sur 24 mois. Notre crainte, c'est que la moitié de la commande soit fabriquée à l'étranger", a déclaré David Le Breton, secrétaire du comité d'entreprise. Interrogé sur ces propos, le PDG Pierre Balmer n'a ni démenti ni confirmé: "on se prépare à toutes les éventualités, sous-traitance, pas sous-traitance", a-t-il dit, soulignant que la question se posait à chaque commande.


La CGT pense que cette sous-traitance concernera un ou plusieurs pays d'Europe de l'Est. Selon le syndicat, il y aura toutefois aussi de la sous-traitance en France, en Bretagne.


Le président de la République François Hollande est attendu lundi à Cherbourg, selon la préfecture de la Manche. De sources locales concordantes, il se rendra aux CMN et sur le port dans le cadre d'un appel imminent à manifestation d'intérêt pour des fermes pilotes d'hydroliennes. Les CMN ont assemblé récemment une hydrolienne pilote à destination de l'Ecosse.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction