Fukushima : du césium décelé en mer

Mardi 22 octobre 2013 à 16h20

Mots clés :


La compagnie gérante de la centrale accidentée de Fukushima a indiqué avoir décelé une petite quantité de césium dans des prélèvements effectués dans l'océan Pacifique en dehors du port de la centrale accidentée Fukushima Daiichi, ce qui jette un doute sur les propos du gouvernement.


Selon des documents mis à jour lundi, Tokyo Electric Power (Tepco) a mesuré une teneur de 1,6 becquerel de césium 137 par litre d'eau de mer prélevée le 18 octobre à 1 km de la centrale.


La compagnie ne sait pas précisément quelle est la cause de cette hausse de la radioactivité, mais précise n'avoir rien trouvé dans les autres prélèvements effectués à des emplacements différents, ce qui atténue les craintes de propagation.


Ce niveau est certes inférieur à la limite pour l'eau à boire qui est de 10 becquerels par litre selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mais il jette un doute sur les dires du Premier ministre japonais, Shinzo Abe. Ce dernier a en effet assuré devant le Comité international olympique (CIO) début septembre et à maintes reprises depuis que les effets de la radioactivité étaient "bloqués dans les 0,3 km2 du port de la centrale". Or, le point de prélèvement où a été décelé ce césium radioactif pour la deuxième fois (1,4 becquerel/litre y avait été mesuré le 8 octobre), est situé en dehors de cette aire.


Par ailleurs, l'Autorité de régulation nucléaire a pour sa part dit qu'elle allait étendre les mesures de radioactivité en haute mer, avec 60 nouveaux points dans une zone située entre 1.000 et 3.000 kilomètres de la centrale, à raison de quatre campagnes de mesures par an, dont la première devrait avoir lieu d'ici au printemps prochain. Jusqu'à présent des mesures régulières sont réalisées à proximité de la centrale et dans une bande située à 300 km.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction