Mobilisation pour la création de sanctuaires marins en Antarctique

Mercredi 16 octobre 2013 à 12h08


Plusieurs pays, dont l'Australie, la France et les Etats-Unis, associés à l'Union européenne, ont appelé mercredi la Russie à accepter la création de vastes sanctuaires marins en Antarctique.

 

Les membres (24 Etats et l'Union européenne) de la Convention sur la conservation de la faune et de la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) se réunissent la semaine prochaine en Australie, avec la Russie, pour parvenir à un accord après plusieurs échecs.

"L'Australie, l'Union européenne, la France, la Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis appellent conjointement à la création cette année d'aires maritimes protégées dans l'océan Austral, la région de la mer de Ross et en Antarctique oriental", indiquent les cosignataires, qui ne nomment pas la Russie. "La création de telles aires protégées sont dans le prolongement de la vision exprimée par toutes les nations lors du Forum mondial sur le développement durable à Johannesbourg en 2002 et de la Conférence de Rio en 2012", ajoutent-ils.

Cette proposition avait été discutée en juillet dernier lors d'une rencontre en Allemagne mais aucun accord n'avait été conclu en raison, selon les ONG, de l'opposition de la Russie soutenue par l'Ukraine, qui estimaient les restrictions sur l'industrie de la pêche trop coûteuses.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction