Les militants de Greenpeace vont être inculpés de piraterie

Mardi 1 octobre 2013 à 17h16

Mots clés :


Les enquêteurs russes ont l'intention d'inculper mercredi pour "piraterie" les trente militants de Greenpeace placés en détention après une action contre une plateforme pétrolière dans l'Arctique, a rapporté mardi l'agence Interfax, citant une source au sein des forces de l'ordre.

"Ils seront inculpés pour (...) piraterie commise en bande organisée", a déclaré cette source. Le crime de piraterie est passible en Russie de 15 ans de prison. Une porte-parole du Comité d'enquête a confirmé que les militants seraient inculpés mercredi mais a refusé de dire pour quels motifs.

Quatre Russes et 26 ressortissants de 17 autres pays, dont six Britanniques, deux Canadiens, un Américain et un Français, ont été placés en détention à la suite de l'arraisonnement le 19 septembre en mer de Barents (Arctique russe) de leur navire, l'Arctic Sunrise, après que plusieurs d'entre-eux avaient tenté d'escalader une plateforme pétrolière russe pour en dénoncer le risque écologique.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction