Régates Royales : le spectacle continue

Jeudi 26 septembre 2013 à 10h25

Mots clés :


Si la journée de mardi avait été parfaite, que dire de la manche de mercredi courue dans 18-20 nœuds de vent de sud sud-ouest sur une mer formée. Le spectacle était magnifique et le parcours dans la baie de Cannes propice pour les longs bords de prés et de portant. Les résultats de cette deuxième journée pourront déjà fournir un premier aperçu pour la fin de semaine, Nan of Fife, Moonbeam III, Skylark, Vagabundo II et Wianno ayant dominé la première journée.

 

Dès midi, le comité de course a pu envoyer le premier départ de cette deuxième journée des Régates Royales de Cannes. Avec un vent soutenu d’une vingtaine de nœuds dans les rafales, les participants se sont tous lancés à brides abattus dans la compétition mais surtout sur un magnifique parcours le long des îles de Lérins, avec une traversée de la baie direction le Cap Esterel, une bouée de dégagement en milieu de baie avant de filer au reaching vers Mandelieu La Napoule. Parties en dernière position, les grandes unités ont rapidement remonté la flotte, causant parfois d’improbables rencontres comme par exemple, Elena of London et ses 50 mètres de long croisant au vent de Jessie, un sloop britannique de 9,50m. Un coup d’arrêt qui peut surprendre.
Si certains préféraient jouer la prudence sur le bord de reaching en direction de Mandelieu La Napoule, affalant le geenaker, Elena, toujours lui se lançait dans un magnifique bord à la limite du praticable pour son geenaker, remontant encore plus vite vers la dernière marque de parcours. En temps réel, Shamrock devançait largement ses concurrents directs et coupait la ligne d’arrivée après 1h20 de course.

Un trio peut en cache un autre

Avec les mêmes conditions météo que pour les classiques mais sans le clapot, les Dragon ont une nouvelle fois pu compléter deux manches. En revanche, le trio de la veille a éclaté et grâce à une manche de premier et de quatrième, Pow Wow de Michael Zankel s’empare ce soir de la tête du classement général, devant Bear de Martin Payne et Integrity du russe Mikhail Senatorov qui fait une très belle remontée de la septième à la troisième place.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction