Fausses alertes : la préfecture avertit les plaisanciers

Dimanche 4 août 2013 à 07h35

Mots clés : , , , ,


Après de nombreuses fausses alertes lancées depuis le début de l'été, la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord hausse le ton et communique auprès des plaisanciers.


Ainsi, 14 fausses alertes (dont 9 tirs de fusées rouges) ont été à l'origine d'opérations de recherche et de sauvetage en mer depuis le début de la saison estivale.

« Ces fausses alertes donnent lieu à de véritables opérations coordonnées par les CROSS Gris Nez et Jobourg, sous la responsabilité du préfet maritime. Elles mobilisent inutilement des moyens de secours en mer, mais également à terre lorsque des recherches sont nécessaires sur la côte » selon un communiqué de la préfecture maritime.

« A titre d'exemple, il est interdit de se débarrasser d'une fusée de détresse périmée par un tir intempestif. Ce tir est toujours considéré par les CROSS comme une véritable alerte. Les capitaineries émettent des recommandations vers les plaisanciers pour le recyclage des engins pyrotechniques. » Et enfin, « certains comportements imprudents (…) font prendre des risques évitables aux sauveteurs bénévoles (SNSM) et aux professionnels. Si la pratique de la mer doit être respectueuse de notre environnement, elle doit aussi être responsable. »
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction