Grève des dockers : les discussions se poursuivent

Mercredi 17 juillet 2013 à 17h36


Une table ronde organisée mercredi en préfecture n'a pas permis de trouver dans l'immédiat une issue au mouvement des dockers qui perturbe depuis début mai l'activité croisières du port de Marseille, mais les discussions se poursuivent dans un esprit "constructif", a-t-on appris auprès de la CGT.

 

Le préavis de grève déposé par la CGT jusqu'au 31 juillet demeure suspendu, dans l'attente d'une nouvelle réunion à la fin du mois, a précisé le secrétaire général du syndicat, Ludovic Lomini. "La table ronde a été constructive", a-t-il précisé, saluant l'attitude du nouveau préfet de région, Michel Cadot. "On devrait arriver à trouver un terrain d'entente", a estimé le syndicaliste, soucieux de "redorer le blason de la place de Marseille, comme on l'a déjà fait sur le fret", les mouvements sociaux ayant quasiment disparu sur le port ces derniers temps.

 

Selon un accord conclu en 2008, les dockers s'occupent aujourd'hui du chargement et déchargement des valises des croisiéristes du bord à quai, avant leur prise en charge par des porteurs d'une société privée jusqu'aux carrousels à bagages. Face à l'essor de cette activité, ils souhaitent désormais mettre la main sur l'ensemble de la logistique. Pour se faire entendre, ils ont bloqué le port à deux reprises depuis mai, empêchant bus et taxis de venir chercher les touristes, ainsi contraints de parcourir des kilomètres à pied, valise à la main, pour sortir de l'enceinte portuaire et trouver un moyen de transport.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction