Courir pour "sauver la grande barrière de corail"

Lundi 17 juin 2013 à 17h46

Mots clés :


Le coureur d'Aubagne (Bouches-du-Rhône) Christophe Vissant s'est élancé dimanche avec pour objectif de relier à pied les 28.000 km séparant Marseille de Cairns, en Australie, soit 667 marathons bout-à-bout sans jour de repos, un défi pour attirer l'attention sur la défense de la grande barrière de corail, a-t-il déclaré au départ.


"Le message de ce défi c'est la menace de disparition du plus grand être vivant de la planète, le seul que l'on puisse voir depuis la lune, la grande barrière de corail dans le Pacifique", a souligné le coureur de 44 ans, expliquant qu'il s'était fait la promesse en 2003 d'accomplir cet exploit s'il retrouvait l'usage de ses jambes après un grave accident de plongée.


Christophe Vissant s'est élancé dimanche pour la première étape entre Marseille et Sanary-sur-Mer dans le Var, et doit accomplir selon son road-book, "tous les jours 75 km. Si un jour je ne fais que 65 km, ça veut dire que le lendemain je devrais rattraper 10 km", a-t-il expliqué.


Plus d'informations sur  : www.christophevissant.fr
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction