Périple d'un lion de mer

Vendredi 3 mai 2013 à 17h47


Un lion de mer qui avait fait une apparition surprise en début de semaine dans la ville côtière de Tyr dans le sud du Liban avant que des employés municipaux ne le repousse en direction d'Israël, est revenu jeudi au port libanais, selon des responsables locaux.
 

Le mammifère, dont la provenance est inconnue, était apparu pour la première fois lundi près du port de pêche de Tyr, à la grande joie des habitants qui n'avaient jamais vu un tel animal sur la côte et se sont pressés par dizaines pour le contempler.


"Il est peu probable que cet animal soit arrivé par la mer car le lion de mer est habitué au climat froid. Il se peut qu'il se soit échappé après avoir fui des contrebandiers qui l'avaient transporté dans la région," a expliqué Hassan Hamzé, directeur de la réserve naturelle de Tyr, rattaché au ministère libanais de l'Environnement.
 

"Nous l'avions repoussé au large de Naqoura", ville libanaise à la frontière -non reconnue- avec Israël et à 15 km de Tyr.
A la surprise générale, le mammifère est revenu jeudi au port de pêche, attirant immédiatement des dizaines de curieux.
 

La manière dont le lion de mer a été capturé et repoussé vers Naqoura avait été dénoncée comme "non professionnelle" par des écologistes, arguant que les filets avaient failli asphyxier l'animal.
 

En outre, l'affluence des visiteurs "est en train de stresser le lion de mer, l'empêchant de dormir", a indiqué Ahmad Farah, président de l'Association de préservation de l'environnement.
 

Des associations écologiques dénoncent régulièrement le piètre bilan du Liban en matière de préservation de la faune et la flore, en raison du manque de campagnes de sensibilisation. Des efforts ont été toutefois menés ces dernières années pour créer des réserves naturelles à travers le pays.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction