Nageur contre crocodile: victoire du premier

Mardi 23 avril 2013 à 11h48


Un Français originaire d'Avignon (sud-est de la France) travaillant sur des bateaux de pêche en Australie s'est miraculeusement libéré de l'étreinte d'un crocodile qui l'avait saisi à la tête en le boxant jusqu'à ce qu'il renonce, a-t-il relaté lundi à des médias australiens.


Yoann Galeran, 29 ans, nageait dans l'obscurité dimanche soir à Nhulunbuy (extrême nord) afin de récupérer une annexe lorsque l'animal, un crocodile de mer de 2 à 2,5 mètres de long, a refermé sa gueule sur lui pour l'entraîner vers le fond.


"Je nageais et peut-être à quatre ou cinq mètres du bateau, j'ai senti comme des pierres heurter ma tête, quelque chose de puissant et j'ai compris que c'était un crocodile", a-t-il déclaré à la radio publique ABC.


"Tout s'est passé en cinq secondes (...). Je me suis juste dit que si je voulais me battre pour survivre, il fallait que je bouge le plus possible. Il m'a pris entre le haut du corps, côté gauche, et le cou et a tenté de m'entraîner au fond. Je l'ai frappé où je pouvais", a-t-il raconté, cité en anglais. "J'ai eu de la chance. Si ç'avait été un crocodile plus gros, je n'aurais peut-être plus de tête".


Le marin est parvenu à se hisser à bord de l'annexe et à regagner la rive d'où il a été transporté à l'hôpital pour recevoir des soins. Il était de retour en mer lundi matin, selon ABC.


Le crocodile marin, qui peut atteindre jusqu'à 7 mètres de long et peser plus d'une tonne, est abondant dans le nord tropical de l'Australie. Espèce protégée depuis les années 1970, sa population a considérablement augmenté depuis, et le nombre de victimes humaines a augmenté en proportion.


Des agents de la province, le Territoire du Nord, ont installé un piège pour capturer le crocodile lundi.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction