Bolivie : Relier Océans Atlantique et Pacifique

Lundi 25 mars 2013 à 13h51


Le président bolivien Evo Morales a appelé dimanche à construire une voie ferrée reliant les océans Pacifique et Atlantique pour rapprocher le Brésil, la Bolivie et le Pérou, ainsi que des "méga ports" au Pérou afin de faciliter le transport des marchandises brésiliennes.


Dans un entretien à la télévision bolivienne, Evo Morales a dit la nécessité d'"accélérer la construction d'un chemin de fer depuis Puertos Suarez (ville bolivienne à la frontière avec le Brésil, ndlr) jusqu'aux ports péruviens". "Parmi les ports péruviens, il doit y avoir nécessairement des méga ports", a-t-il ajouté.


La Bolivie, qui n'a pas d'accès direct à l'océan Pacifique, entend désormais utiliser pour le transport de ses marchandises les ports péruviens au détriment des ports chiliens, en raison du différend entre La Paz et Santiago sur la demande centenaire de la Bolivie d'un accès à l'océan.


Des "mégaports" doivent en outre être construits au Pérou pour acheminer les marchandises brésiliennes, a poursuivi M. Morales.
"Nous discutons depuis trois jours" avec le président péruvien Ollanta Humala "pour accélérer (les discussions) au parlement péruvien d'une loi sur l'utilisation par la Bolivie du port d'Ilo au sud et d'une bande côtière", a-t-il précisé.


Selon lui, le Brésil achemine chaque année par voie maritime 209 millions de tonnes de marchandises vers la Chine et 463 millions de tonnes vers le marché asiatique, qui pourraient l'être par des voies de communication passant par le territoire bolivien.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction