Sof: Journée décisive à La Rochelle

Dimanche 13 octobre 2013 à 08h56


Dans plusieurs séries, tout reste à faire et c’est chez les Nacra que la medal race aura le plus d’enjeux. Quatre bateaux se tiennent en seulement quatre points. Franck Cammas et Sophie de Turckheim sont – sur le papier - les Français les mieux placés pour remporter cette première Semaine Olympique Française à La Rochelle mais le jeu a rarement été aussi ouvert. En 470, deux bateaux continuent leur duel. Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre ont tenté, sans succès, de sortir Bouvet et Mion de la course au titre. Ce dimanche s'annonce donc décisif.

Chez les planches à voile, les Polonais ont pris une longueur d’avance mais les Français n’ont pas dit leur dernier mot. Julien Bontemps, comme Eugénie Ricard sont seconds du général. En 49er, Manu Dyen et Stéphane Christidis continuent de creuser (15 points d’avance) et sont presque assurés du titre au même titre que Sarah Steyaert et Julie Bossard (7 points d’avance), en FX.

Les dix flottes engagées disputeront la medal race, une dernière course ouverte seulement aux dix premiers, et qui compte double.

 

Nacra 17: Choc des titans

 

La medal race des Nacra 17, programmée à 13h15, sera sans doute la plus suivie demain sur le plan d’eau rochelais avec quatre équipages maousse costauds en mesure de jouer la victoire. Les jeunes Britanniques Ben Saxton et Hannah Diamond sont à égalité de points de Franck Cammas et Sophie de Turckheim. « On a beaucoup à perdre et beaucoup à gagner » constate Sophie alors que Saxton, 23 ans, n’est pas mécontent d’être au contact avec un Cammas qu’il « regardait à la télé il n’y a pas si longtemps ». Juste derrière, c’est en effet Iker Martinez qui est troisième alors que Billy Besson et Marie Riou peuvent s’offrir la victoire. Pour résumer, la première place provisoire est tenue par les vice-champions du monde (Saxton / Diamond), à égalité de points avec le vainqueur de la Volvo Ocean Race (Cammas / de Turckheim) alors que le troisième (Martinez / Pacheco) est double médaillé olympique (Or et Argent). Billy Besson et Marie Riou – 4ème - sont quand à eux champions du monde en titre.

 

470: L’audace ne paie pas pour Leboucher et Le Berre

 

Une seule manche disputée samedi chez les dériveurs double et elle a tourné à l’avantage de Sofian Bouvet et Jérémie Mion. Pierre Leboucher et Nicolas Le Berre jouent le tout pour le tout. Ils tentent de « plier le match » en « tuant » leurs adversaires directs (Bouvet / Mion) dès le départ. La manœuvre vaut le coup d’être tentée puisque Leboucher et Le Berre ont beaucoup plus à y gagner qu’à y perdre. Elle est finalement ratée et Leboucher / Le Berre écopent d’une double pénalité qui les place en queue de peloton. Cette petite déroute a finalement peu de conséquence après leur parcours quasi parfait depuis le début de la compétition. Ils sont toujours devant avec un petit point d’avance. Des deux équipages français, celui qui terminera la medal race en premier ce dimanche sera le prochain champion de France élite.

 

RS :X: Une deuxième place qui vaut de l’or

 

En planche à voile, Eugénie Ricard prend la deuxième place du classement provisoire. La sudiste fera tout ce dimanche pour sécuriser cette deuxième place et, peut-être, s’offrir un premier titre de championne de France Elite. La Polonaise Zofia Klepacka a en effet survolé l’épreuve et aborde la medal race sereine, avec 16 points d’avance. Chez les garçons, les écarts sont faits et il est peu probable que Piotr Myszka perde son avantage. Pour Bontemps, deuxième avec 9 points de retard, une victoire est possible mais le Nantais a bien conscience que « ce sera chaud ».

 

[Laser] Jean Baptiste Bernaz privé de medal race

C’est en Laser que le niveau de cette Semaine Olympique Française était sans doute le plus relevé avec 63 bateaux. Demain, en medal race, pas moins de 8 nationalités seront en compétition mais aucun Français. Jean-Baptiste Bernaz termine en effet 11ème à seulement deux points du top ten. « Dans un mois, c’est le mondial et c’est là qu’il faudra être bon ! » conclut un JB déçu mais plus combatif que jamais.

[Laser Radial] Marie Barrue au contact

C’est toujours Pernelle Michon qui est en tête chez les Laser Radial mais Marie Barrue fait presque un sans faute aujourd’hui (2,1,1) et revient à quatre points seulement de la première place. La manche de demain comptera double pour les filles, tout reste ouvert pour le titre de championne de France Elite.

[Finn] Lobert en embuscade

L’unique manche disputée aujourd’hui chez les Finn a permis à Jonathan Lobert (3ème) de rester dans la course au podium. Il est cinquième du classement général. Le Britannique Giles Scott est en revanche presque assuré du titre avec 7 points d’avance sur l’Estonien Deniss Karpak.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction