Generali Solo : Gildas Morvan premier à Sète

Mercredi 9 octobre 2013 à 08h04


Gildas Morvan (Cercle Vert), Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Xavier Macaire (Skipper Hérault) constituent le tiercé gagnant de cette troisième étape entre Beaulieu sur Mer et Sète. A 3 heures 32 minutes et 52 secondes ce mercredi matin, Cercle Vert franchissait en vainqueur la ligne d'arrivée devant la cité de Brassens. 1 heure et 38 minutes après l'arrivée de Gildas, les 16 concurrents étaient à quai. Fourbus. Cette ultime course au large de 308 milles a été la plus longue. Et certainement la plus dure. Elle scelle encore un peu plus le classement général provisoire de l'épreuve. Adrien Hardy (Agir Recouvrement) est toujours en tête avec 94 points. Gildas Morvan prend la deuxième place, au détriment de Fabien Delahaye (9e à Sète) qui rétrograde en troisième position.

 

 

Réaction de Gildas Morvan: "Celle-là était super dure. J'ai les mains bien explosées. Le vent était faible du début jusqu'à la fin, sauf là, entre le cap Bear et Sète, on a eu 20 nœuds. Sinon, c'était vraiment très calme. Du petit temps tout le temps, des transitions. Il y avait sans arrêt des coups à faire. Mais c'est surtout le dernier qu'il fallait négocier. Cet après-midi, je les ai vu partir à 90 degrés de la route sous spi. Y a avait-il quelque chose à aller chercher ? Comme le vent synoptique n'arrivait pas, je me suis dit, autant faire la route directe proche de la terre, on aura certainement du thermique dans quelques heures. C'est ce qui s'est passé. Avec Yoann (Richomme, ndlr), on allait toujours plus vite qu'eux. On s'est mis à accélérer. Yoann a fait quelques petites erreurs. Il s'est arrêté dans une molle. J'ai eu un peu de réussite aussi sur ce coup là. Moi, j'ai toujours essayé de faire de la vitesse pour aller chercher le mistral. Il fallait glisser à gauche de la route vers Sète. Coté sommeil, j'ai bien géré. Avant d'arriver aux Mèdes, j'ai enchaîné les petites siestes de 20 minutes. J'étais bien reposé pour attaquer la dernière tranche. J'étais frais. Je savais que ça allait être la foire et j'étais frais. Mon schéma était bien préparé, bien clair pour passer cette zone de transition.
Gilles Chiorri nous a emmené dans des endroits superbes : Porquerolles, Cassis, les falaises de Marseille et puis après, toute la côte espagnole, le cap Creus. Un très très beau paysage."


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction