Record de l'Atlantique nord : une route sud pour Joyon

Mercredi 12 juin 2013 à 09h23

Mots clés :


Après le départ de Francis Joyon de New York mardi matin, et à l'approche du terme des premières 24 heures de course, on note un léger retard du navigateur par rapport à la trajectoire de Thomas Coville en juillet 2008. En effet, l’Idec suit un cap à l'est qui le fait glisser à belle allure sous la trajectoire désormais virtuelle du maxi trimaran Sodebo. 140 milles séparent ce mardi matin Francis de la trace de son adversaire plus au nord. L'objectif est naturellement de naviguer en bordure de la dépression qui cavale sur l'Atlantique depuis les côtes américaines, et l'angle efficace au vent contraint Idec à mettre du sud dans sa route.


Francis Joyon se déplace en permanence entre 21 et 25 noeuds, avec des pointes enregistrées cette nuit à 29 noeuds. Sa vitesse moyenne sur 24 heures est exactement celle du record de Coville, soit 20,9 noeuds. Bien calé dans ce coup de vent, Idec doit donc composer avec une mer peu propice à la glisse, avec le brouillard des grands bancs et l'humidité permanente.

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction