Jeunes espoirs contre vieux briscards

Samedi 16 mars 2013 à 07h03

Mots clés : ,


Jeunes espoirs et skippers chevronnés de la course au large vont s'affronter sur l'Atlantique entre Brest (Bretagne) et Fort-de-France (Martinique) à partir de dimanche dans une "transat à armes égales" à la barre de monocoques d'une dizaine de mètres de long.


Longue de quelque 3.500 milles (environ 6.500 km), cette 5e édition de l'épreuve offrira un plateau de qualité, avec 15 concurrents (17 en 2011) dont une femme, la Norvégienne Kristin Songe Moller.


La course a lieu tous les deux ans et se court en solitaire depuis 2005 sur des Figaro Bénéteau 2 de 10,10 m de long après avoir été disputée en double en 2001 et 2003.


Elle rassemblera des animateurs historiques de la série Figaro comme Yann Eliès (vainqueur de la Solitaire du Figaro 2012), Fabien Delahaye, Frédéric Duthil, Erwan Tabarly ou Gildas Morvan et quelques jeunes bien décidés à bousculer leurs aînés.


Pour nombre de jeunes skippers, remporter cette course serait l'occasion de se faire remarquer de sponsors éventuels pour passer un jour à la taille supérieure, la catégorie reine des 60 pieds Imoca (18,28 m) du Vendée Globe.


"C'est la transat parfaite, à armes égales et sur un support que nous connaissons bien", affirme Eliès. "J'aime les transats en Figaro, renchérit Tabarly (le neveu d'Eric). On se donne à fond physiquement et stratégiquement".


Pour s'assurer que la monotypie est respectée, les quinze Figaro 2 amarrés à Brest depuis une semaine subissent des contrôles drastiques de la jauge et du matériel de sécurité. Carène, appendices (quille, safrans), mât, voiles, matériel de communication et de navigation, accastillage: chaque élément du bateau est vérifié par les jaugeurs de la classe Figaro et de la Fédération française de voile (FFV).


"Nous avons effectué la pesée de sept bateaux tirés au sort, afin de contrôler les appendices, le lest, l'hélice et le poids du bateau (3.215 kg prêt à naviguer sans les voiles ni le tangon, mais avec l'armement de sécurité et l'électronique, ndlr)", explique Daniel Thomas, président du comité de jauge de la classe. Des bidons d'eau au radeau de survie en passant par le moteur, il y a 18 points de plombage à l'intérieur du bateau.
 

Le départ sera donné dimanche à 12h00 GMT et les premières options tactiques se dessineront à la sortie du golfe de Gascogne.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction