Blog de Jean-Pierre Dick

La Route des Princes va être notre épreuve du feu

Mardi 28 mai 2013 à 21h58

Mots clés : ,


Crédit Photo: Jacques Vapillon

Bonjour à tous. Me revoici sur ce blog qui – changement de bateau oblige – change de nom : « Inside Vendée Globe » devient ainsi « Inside Virbac Paprec 70 ». Aujourd’hui, des nouvelles de notre équipage dont la cohésion commence à prendre forme. Le convoyage la semaine dernière entre Lorient et Nice a été important pour nous sur le plan technique mais aussi un événement fédérateur pour l’équipe. Pour ma part, j’ai vécu mon expérience la plus ventée à bord d’un multicoque avec 30 nœuds de vent en Méditerranée, et le bateau évoluant à 70-80 degrés du vent. C’était impressionnant.

Le solitaire, tel que j’ai pu le pratiquer pendant une décennie en IMOCA, exige une forte préparation physique et beaucoup d’implication. En MOD 70, la navigation est moins physique mais beaucoup plus stressante : il faut sans cesse gérer l’assiette, naviguer sur une seule coque à la limite. Mon bilan de cette phase de navigation est qu’il ne faut pas se tromper de toile et qu’il faut réussir à avancer vite sans cesse, sans se mettre sur le toit. On voit aussi que même si nous sommes en monotypie, il y a vraiment des choses à faire en MOD 70, notamment en jouant sur l’incidence des foils : le bateau est très différent et son comportement change radicalement selon les réglages de foils.

L’épreuve du feu pour nous va être la Route des princes mais il faut reconnaitre que le challenge s’annonce ambitieux face à des équipages qui sont constitués depuis un ou deux ans. On démarre un peu de rien même si Bilou (Ndlr : Rolland Jourdain) a de l’expérience sur le support et Vincent Riou a beaucoup navigué en multicoque. Nous ne serons pas les favoris de la course, loin de là, car notre équipage n’a pas encore une grosse expérience du trimaran.

Notre force sur la Route des princes sera de pouvoir compter sur un équipage et des hommes capables de faire la différence au large. Ca pourra être un atout important à un moment même si le format des courses est relativement court. Les régates inshore, je les vis un peu comme un beau moment de spectacle et de partage avec le grand public : les coefficients ne jouent pas un rôle trop important pour le classement final et surtout il va falloir faire attention à la sécurité des bateaux. Pour notre part, nous ne jouerons pas l’attaque sur ces régates courues sur de courtes distances entre des digues et des haut-fonds. Non, l’épreuve de vérité pour nous, ce sont les courses de ralliement.

J’attends avec impatience ce premier grand rendez-vous : la Route des princes va être un beau succès populaire. J’aime ce concept d’évènement sportif autour de la fête, de la terre et de la mer. On a beaucoup parlé de la classe MOD et de ses difficultés ces derniers mois : cette nouvelle course va être une belle respiration pour nous tous et on ne peut aller que vers de belles surprises.
 


SERVICES :
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
BLOG
Jean-Pierre Dick
Jean-Pierre Dick
Jean-Pierre Dick a un parcours atypique : niçois d'origine, vétérinaire de formation, ancien HEC, il a parcouru les océans dès son plus jeune âge mais est arrivé sur le tard dans l'univers de la course au large. Cet itinéraire riche lui a aussi permis de construire son projet de coureur comme une entreprise au service de la performance. A force de travail et en s'entourant des meilleurs, le skipper de Virbac - Paprec 70 s'est ainsi peu à peu imposé comme l'un des piliers de la voile dans l'hexagone et a monté un projet qui figure parmi les grands projets de la course au large française.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction