Blog de Eric Mas

Lancement à Kourou

Jeudi 11 mai 2017 à 15h05

Après un long report dû aux mouvements sociaux en Guyane, le lanceur Ariane V a pu décoller et faire son devoir comme prévu en moins de 40 minutes. C’est le temps qu’il lui faut en effet pour atteindre, hors atmosphère, l’orbite où il doit larguer ses satellites.


Wikimedia

Sa mission est très rapide donc mais elle a des exigences que l’on imagine très nombreuses et compliquées.

Du point de vue météo il n’est pas exceptionnel que ces tirs soient reportés pour cause de pluies trop intenses, d’orages trop violents ou de vents trop forts en altitude. Les pluies sont redoutées pour des problèmes de visibilité, les orages pour les risques de foudroîment, les vents pour les risques de dispersions des débris en cas d’explosion en vol.  

Pourtant la Guyane a des arguments de poids pour avoir été choisie en 1959 comme base de lancement. Des arguments qui en font un site exceptionnel avec des atouts commerciaux par rapport à ses concurrents russe de Baïkonour et américain du Cap Canaveral.

  1. En étant le plus proche de l’équateur, il bénéficie de la meilleure vitesse d’impulsion puisque celle-ci est liée à la vitesse linéaire de rotation de la terre qui diminue en remontant vers les pôles. C’est l’effet de fronde, plus la ficelle est grande plus ça va vite, et la ficelle ici c’est le rayon de la terre par rapport à son axe de rotation, donc maximal à l’équateur, nul aux pôles. A Kourou cette vitesse est de 1670 km/h. Belle poussée gratuite à récupérer pour, avec une masse équivalente de carburant, mettre en orbite des charges plus lourdes.
  2. En se lançant depuis la Guyane presqu’aucune terre habitée n’est survolée. Que ce soit en allant vers le nord pour mettre sur orbite les satellites défilants qui passent au-dessus des pôles (pour les GPS et l’observation proche par exemple), ou en allant vers l’est pour mettre en orbite les satellites géostationnaires, synchrone avec la rotation de la terre, comme nos bien aimés METEOSAT.
  3. Le climat est stable. Au moins il n’est pas exposé aux cyclones qui ne peuvent sévir qu’aux delà des 7 degrés de latitude (Kourou est à 5° de latitude nord), ni des raz de marée puisqu’éloigné de toutes zones de tempêtes.

Reste la pluie…  la saison des pluies et longue en Guyane. Mais ce paramètre n’est handicapant qu’en cas de très fortes pluies et les probabilités d’être empêché tout au long d’une fenêtre de lancement reste faible.  Une fenêtre de lancement c’est plusieurs heures qui sont déterminées avec entre autre objectif, la nécessité d’exposer au soleil les panneaux qui seront chargés de fournir l’énergie propulsive des satellites lorsqu’ils auront besoin après avoir été abandonnés par le lanceur.

Pour ce dernier tir, tout était donc bon, y compris l’humeur des grévistes et je vous recommande la vidéo du CNES :

Décollage d'Ariane 5 VA236 (04/05/17) par CNES

 

Mais il y a aussi des photos d’amateurs prises depuis la plage qui laissent place à l’imagination. Le sillage blanc laissé derrière Ariane zigzague de façon impressionnante. Ce n’est que l’effet du cisaillement du vent en altitude qui perturbe cette belle trace... (voir ci-dessous)

A lire aussi :

Lorsque l'averse antillaise s'abat...

La Guyane se tourne vers le nautisme


SERVICES :
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
BLOG
Eric Mas
Eric Mas
Eric Mas est le directeur de l’information météo chez Météo Consult – La Chaîne Météo. Éminent spécialiste de météo, Eric est également un marin passionné qui a routé les plus grands skippers sur toutes les eaux du globe : VDH lors du premier Vendée Globe qui avait échangé le nom de son bateau, 3615 MET contre l'assistance météo, Philippe Jeantot, Jean Maurel, Michel Desjoyeaux, Francis Joyon, et tant d'autres. Actuellement il participe au projet de Lalou Roucayrol sur son multi 50.
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction