Lac, mer et océan : quelles différences ?

Mercredi 13 septembre 2017 à 17h30

Mots clés : , , ,

Un océan, c'est comme la mer mais en plus grand ? Pas uniquement non... Petite piqûre de rappel sur les différences entre la mer, l'océan et le lac !


Mer d'Arabie, ou mer d'Oman, depuis les côtes Indiennes / Pixabay

Différences entre la mer et l'océan

La première, forcément,  est la taille. Le plus grand des océans (l'océan Pacifique) représente une surface de 166 241 700 km², tandis que le plus petit océan est celui d’Arctique avec…14 090 000 km². Tandis que la plus grande mer est celle d’Arabie avec 3 600 000 km².

Ce qui va de pair avec la profondeur : les océans sont nettement plus profonds que les mers. Tandis que l’endroit le plus profond sur Terre se trouve dans la fosse des Mariannes dans l’océan Pacifique, la mer d’Arabie elle a une profondeur de… 4 km et demi. 

De plus, les océans bordent les continents tandis que les mers se trouvent plutôt dans les terres. Elles se jettent en revanche dans les océans, comme on peut le voir avec la mer d’Arabie, qui se jette dans l’océan Indien, ou encore la Méditerranée qui se jette dans l’océan Atlantique.

Si la différence entre mer et océan est plus marquée par ses diverses caractéristiques, la différence entre lac et mer est autre.

Différences entre la mer et le lac

On retient davantage des lacs qu’ils sont des étendues d’eau moindres que celles des mers. Il n’y a pas qu’un rapport de superficie, de profondeur mais aussi et surtout du volume de salinité. Quand celle-ci est inférieure à 500 mg par litre, on parlera d’eau douce.

C'est à cela que l'on distingue les lacs de la mer : les premiers contiennent de l'eau douce. On retient également que les lacs sont des mers fermées, c’est-à-dire qu’elles ne se jettent pas dans l’océan. Enfin, pour recevoir l’appellation de lac, l’étendue d’eau doit avoir un volume permettant un dépôt de sédiments.

Toutefois, le critère de la salinité n’est pas la condition sine qua non pour faire d’une étendue d’eau un lac. En effet, le Grand Lac Salé en Utah, comme son nom l’indique, a un seuil de salinité au-delà de ce qui est admis pour la qualification d'eau douce. On pourrait aussi bien citer la mer Caspienne, toutefois son statut « lac ou « mer » repose sur une querelle entre les pays environnants, ce qui fait que le statut ne fait débat qu’au niveau du droit maritime.

On retiendra alors davantage les critères de dépôt de sédiments pour que l’étendue d’eau reçoive l’appellation de lac. Car la mer/lac Caspienne/caspien, même si le débat est juridique, est bien plus grand que tous les lacs sur Terre... (trois fois plus grand que la superficie du lac Michigan-Huron, deuxième plus grand lac au monde).

Quid du lac et de l'étang ?

La différence entre lac et étang est plus simple que la distinction mer et lac (qui, on l’a vue, dépasse les simples études scientifiques). Un étang est de taille très inférieure à celle du lac tout comme sa profondeur. Un étang se forme le plus souvent en vertu de l’imperméabilité des terres et des précipitations locales par exemple. On retiendra uniquement ces derniers paramètres, la salinité étant indifférente à cette classification (que l’étang soit salée ou d’eau douce, on ne retiendra que la taille, la profondeur et sa formation pour l’appeler ainsi).

Désormais, ces différences n'ont plus aucun secret pour vous !

A lire aussi :

Au détour de la rivière...

Ces lacs qui méritent d’être connus

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction